Kyrgios de retour et déjà renversant, Simon et Herbert au tour suivant : Les infos des Melbourne Summer Series

De retour d’une absence de près d’un an sur le circuit, Nick Kyrgios s’est difficilement défait d’Alexandre Müller au premier tour du Great Ocean Road Open mardi (3-6, 6-4, 7-6). Gilles Simon et Pierre-Hugues Herbert ont gagné dans des circonstances bien différentes, alors que Quentin Halys s’est incliné de justesse.

Suite des deux tournois ATP 250 préparatoires à l’Open d’Australie, le Great Ocean Road Open et le Murray River Open. Près d’un an après son dernier match officiel (abandon face à Ugo Humbert au premier tour du tournoi d’Acapulco), Nick Kyrgios a fait son retour à la compétition ce mardi. Avec à la clé un succès en trois manches.

Les 4 infos à connaître : Le retour poussif de Kyrgios, Simon s’est baladé et Herbert est revenu de loin

Nick Kyrgios, tête de série n°13 du Murray River Open, n’avait plus gagné sur le circuit ATP depuis plus d’un an et son match d’anthologie face à Karen Khachanov au 3e tour de l’Open d’Australie (6-2, 7-6, 6-7, 6-7, 7-6). L’Australien a renoué avec la victoire aux dépens d’Alexandre Müller, 209e mondial (3-6, 6-4, 7-6). Manipulé par le kiné avant le début du troisième set, Kyrgios a semblé loin de sa meilleure forme. Il affrontera au 2e tour son compatriote Harry Bouchier, 324e à l’ATP.

Toujours dans le tableau du Murray River Open, Gilles Simon a fait le travail face à Elias Ymer, 204e mondial (6-4, 6-4). Le Niçois, qui n’a pas concédé un seul break de toute la partie, défiera Jérémy Chardy, tombeur de Marin Cilic, pour une place en huitième de finale.

Pierre-Hugues Herbert sera aussi au rendez-vous du 2e tour, dans le Great Ocean Road Open. L’Alsacien est difficilement venu à bout de l’Américano-Français Maxime Cressy (6-7, 7-6, 7-5). Herbert était pourtant mené 5-2 dans la troisième manche, avant de remporter les cinq derniers jeux du match. Prochain adversaire pour lui : Jordan Thompson, tête de série n° 11.

Des regrets pour Quentin Halys, qui s’est retrouvé à deux points du match contre Yuichi Sugita avant de s’incliner (3-6, 7-6, 7-5). Le Japonais sera opposé à Felix Auger-Aliassime (N.3) au prochain tour.

Quentin Halys - 2020
Quentin Halys – 2020 ©Panoramic

Les surprises : Une première pour Torpegaard, la résurrection d’Ebden

A 26 ans, Mikael Torpegaard (193e mondial) a battu le premier Top 100 de sa carrière, en sortant Pedro Martinez (6-4, 7-5). Le Danois a désormais rendez-vous avec Hubert Hurkacz (N.3) au prochain tour.

Le vétéran Matthew Ebden (33 ans), ancien Top 40 désormais 320e à l’ATP, a remporté son premier succès dans le grand tableau d’un tournoi sur le circuit principal depuis juillet 2019. L’Australien, qui a remplacé au pied levé Damir Dzumhur, forfait de dernière minute, a sorti Federico Delbonis (6-3, 7-6) et croisera la route de Thiago Monteiro au 2e tour.

Les autres qualifiés

Tête de série No 9 du Great Ocean Road Open, Tennys Sandgren a bataillé plus de deux heures pour se défaire de John Patrick Smith, invité australien 318e mondial (6-3, 5-7, 6-4).

Pablo Cuevas a surclassé Pablo Andujar, tête de série No 14 (6-2, 6-4). Jordan Thompson (No 11) a renversé Gianluca Mager (4-6, 6-4, 6-3). Sam Querrey (No 10) avait aussi perdu la première manche face à Henri Laaksonen, avant de réussir à s’en sortir (4-6, 7-6, 6-0).

Carlos Alcaraz a profité de l’abandon d’Attila Balazs à 2-2 dans le premier set, ce qui lui vaut un test contre David Goffin, la tête de série n°1, au prochain tour. Tombeur de Kimme Coppejans (6-4, 6-3), Robin Haase sera au deuxième tour, comme Thiago Monteiro, tombeur de Thomas John Fancutt, 562e mondial (6-4, 6-4).

Les Australiens ont fait carton plein ce mardi dans le tableau du Murray River Open. Outre Kyrgios, James Duckworth (6-3, 6-4 face au Tchèque Tomas Machac), Alexei Popyrin (6-7, 7-6, 7-6 contre le Croate Borna Gojo) et l’invité Andrew Harris (5-7, 6-4, 7-5 face au Japonais Taro Daniel) ont tous franchi le cap du premier tour. Marcos Giron a éliminé son compatriote américain Michael Mmoh (6-1, 7-5). Mikhail Kukushkin a mis 2h20′ pour vaincre Juan Ignacio Londero (4-6, 7-5, 6-2). Jan Vesely s’est lui défait bien plus facilement du Portugais Frederico Ferreira Silva (6-4, 6-4), comme Emil Ruusuvori aux dépens de Viktor Troicki (6-3, 6-4).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *