Metz : Carreño Busta douche les rêves de finale de Monfils

Malgré un break d’entrée et quatre balles de deuxième set, Gaël Monfils s’est montré trop inconstant face à Pablo Carreño Busta qui a mieux géré son match pour s’imposer finalement 7-5, 7-6(8) en 1h47 et se qualifier pour la finale du Moselle Open. Il y affrontera Hubert Hurkacz.

La chose est suffisamment rare pour être soulignée : la finale du Moselle Open opposera la tête de série n°1, Hubert Hurkacz, à la tête de série n°2, Pablo Carreño Busta. Après la victoire du premier nommé face à Peter Gojowczyk dans la première demi-finale, l’Espagnol s’est qualifié à son tour pour le match ultime en dominant Gaël Monfils (n°3), 7-5, 7-6(8) en 1h47.

Le Français, vainqueur du tournoi en 2009 (et finaliste auparavant en 2005), semblait avoir toutes les cartes en mains pour disputer sa première finale depuis l’ATP 500 de Rotterdam 2020. Surtout après un début de match rondement mené qui l’avait vu breaker d’entrée pour se détacher 3-0. On ne le savait pas encore mais Gaël n’allait plus voir la couleur d’une balle de break jusqu’à la fin du match.

Inconstance et gros regrets

Soudainement plus imprécis, le 20e joueur mondial (et tête de série n°3) laissait l’Espagnol revenir au score et mettre la main sur le match, avec le gain (mérité) de la première manche. Dans le deuxième set, sans être forcément plus constant face à un adversaire au contraire très linéaire, Monfils tenait toutefois le choix en grande partie grâce à son service.

Et dans le jeu décisif, il parvenait enfin à « claquer » son coup droit pour se procurer trois balles de set consécutives à 6-3, puis une quatrième à 7-6. Il pourra regretter la troisième, sur son service, gâchée par une accélération de coup droit un mètre dehors. Tout comme il pourra regretter cette volée haute de coup droit « facile », mais expédiée dans le filet, à huit points partout.

Carreno Busta, lui, ne se gênait évidemment pas pour conclure et se qualifier pour sa troisième finale de la saison, après celles de Hambourg et Marbella, qu’il a remportées. Ce sera cette fois face à Hubert Hurkacz, une belle affiche entre les deux premières têtes de série et deux hommes à la lutte pour la qualification au Masters de fin d’année.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *