Mannarino s’incline (encore) en finale à Noursoultan face à John Millman

Adrian Mannarino s’est incliné face à John Millman, en finale à Noursoultan, 7-5 6-1. C’est la neuvième finale perdue du Français depuis le début de sa carrière.

ATP 250 Noursoultan
Millman (N.4) bat Mannarino (N.3) 7-5 6-1

  • L’information principale : John Millman remporte le tournoi de Noursoultan aux dépens d’Adrian Mannarino
  • Vous apprendrez aussi : Le Tricolore vient de perdre la 9e finale de sa carrière
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Vous verrez que Mannarino a buté mentalement

Adrian Mannarino ne remportera pas le deuxième titre de sa carrière après Bois-le-duc en 2019. Le Français y a cru un set face à John Millman qui s’est finalement imposé 7-5 6-1. De son côté, l’Australien, passé proche de l’élimination en demi-finales face à Frances Tiafoe, est allé chercher le premier succès de sa carrière, à 31 ans. Il avait échoué deux fois en finale auparavant.

Le Français, classé 39e mondial, peut s’en mordre les doigts après le scénario de la première manche. Mannarino s’est procuré trois balles de balles de break à 4-4 puis deux nouvelles à 5-5 mais il n’en a converti aucune. Sur sa première opportunité du match à 6-5 en sa faveur, John Millman ne s’est pas fait prier et a empoché le premier acte, 7-5. Coup dur pour Adrian Mannarino qui a beaucoup de mal contre cette adversaire. C’est la troisième fois que les deux joueurs s’affrontaient et le natif de Brisbane menait 2-0.

Mannarino de retour en forme avant Bercy

Dans le second acte, Adrian Mannarino a égalisé à un partout puis a perdu cinq jeux de suite, laissant échapper deux fois sa mise en jeu. Le natif de Soisy a complètement lâché mentalement et a subi sa neuvième défaite en finale d’un tournoi ATP. Une statistique qui fait mal tant son adversaire du jour était largement à sa portée. Noursoultan s’ajoute à Auckland, Toyko ou encore Moscou par deux fois dans ses finales perdues.

Mannarino Cologne 2

Avant cette finale, le Français n’avait pas perdu le moindre set. Il aura en tout cas empoché un peu de confiance avant d’entrer en lice à Bercy pour son dernier tournoi de la saison. Au premier tour, il aura fort à faire contre le Bulgare Grigor Dimitrov. Une entrée en matière délicate.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *