Garin et Querrey déjà dehors à Delray Beach !

La day session de samedi à Delray Beach a été fatale à Sam Querrey (n°5) et Cristian Garin (n°1), victimes de Gianluca Mager et Christian Harrison, respectivement 101e et… 789e à l’ATP.

Sam Querray, Delrey Beach 2018 (archives)

Le haut du tableau du tournoi floridien de Delray Beach a été victime d’une tornade samedi soir (mi-journée en Floride), avec les éliminations coup sur coup de Sam Querrey, tête de série n°5, et Cristian Garin, n°1. Leurs deux vainqueurs, Gianluca Mager et Christian Harrison, se retrouveront dans un improbable quart de finale entre le n°101 à l’ATP et le n°… 789.

Garin dominé par Harrison

La plus grande surprise des deux fut évidemment la défaite du Chilien Garin, 22e mondial, même s’il peine à assumer son statut depuis sa victoire à l’ATP500 de Rio de Janeiro début 2020 – aucune performance notable à son actif en dehors d’une demi-finale à Hambourg. Il a été dominé en deux sets par Christian Harrison, modeste joueur américain de 26 ans en proie à de gros problèmes physiques depuis ses débuts (l’ATP a compté huit opérations), mais qui a su saisir sa chance en deux sets (7-6, 6-2).

Consulter ici le tableau du tournoi

Après avoir mené 3-0, Garin n’a pas pu faire grand-chose pour s’opposer au culot de Harrison. L’Américain a réussi à enchaîner six points dans le jeu décisif (de 1-3 à 7-3) pour s’adjuger la première manche. Deux breaks à 3-2 puis 5-2 ont permis à Harrison de réaliser la perf la plus marquante de sa carrière, lui qui est habitué aux qualifications et aux challengers.

Delray Beach est la première apparition sur le grand circuit de Christian Harrison depuis Newport en juillet 2018, année de son meilleur classement (198e). En Floride, Harrison reste sur trois victoires consécutives car il est issu des qualifications, où il avait déjà éliminé la tête de série numéro un, un autre joueur chilien, Barrios Vera, 254e à l’ATP.

Querrey écarté par Mager

La victoire de Harrison a consolé le public américain qui venait d’assister à la défaite de Sam Querrey. C’était son premier tournoi depuis Roland-Garros et sa rocambolesque fuite du tournoi de Saint-Petersbourg. Et ce n’était pas encore la forme de sa vie. Querrey a été la première tête de série éliminée du tournoi de Delray Beach. Le 33e mondial à l’ATP a pris la porte contre l’Italien Gianluca Mager, vainqueur en deux sets (7-6, 6-1), sur le ciment floridien.

Querrey a perdu ce match en bonne partie au premier set. Il menait 5-2 et s’est procuré une belle de set dans le jeu décisif. Mais son adversaire, 101e mondial, s’est accroché et a fait basculer ce jeu décisif sur le score de 10-8. Querrey a été particulièrement mal inspiré en retour avec une seule balle de break convertie sur huit au cours de la rencontre, dont six au cours du premier set.

« J’ai essayé de me dire : n’aie pas peur, garde la balle dans le court, et j’ai fini par faire la différence », a expliqué Mager avec son anglais hésitant. « Il a fait beaucoup de fautes au second set, peut-être à cause du vent, en tout cas je suis très heureux de cette victoire. »

Avec ce premier quart de finale sur ciment dans sa carrière, Gianluca Mager sera le huitième Italien dans le Top 100 à l’ATP. La victoire de Harrison le prive d’une revanche sur la finale de l’ATP500 de Rio de Janeiro, en 2019, tournoi au cours duquel il s’était révélé en dominant notamment Dominic Thiem et Casper Ruud au cours de son parcours.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *