Thiem se sort du piège Fucsovics, Zverev reste sur sa lancée

Malmené par Marton Fucsovics, Dominic Thiem a su trouver la solution et se qualifie pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Rome. Alexander Zverev, après son titre à Madrid, n’a pas manqué ses débuts face à Hugo Dellien.

Dominic Thiem at Rome in 2021

Dominic Thiem n’a aura pas eu une entrée en lice facile dans le Masters 1000 de Rome. Mais l’Autrichien, numéro 4 mondial, a assuré l”essentiel contre Marton Fucsovics pour se hisser en huitième de finale (3-6, 7-6, 6-0 en 2h35’). Il a pourtant été mis en difficulté dès le premier jeu. Le Hongrois a fait le break d’entrée. Mais à force d’insister, Thiem a su revenir à trois jeux partout… pour mieux céder en suite. Remportant les trois derniers jeux, Fucsovics a pris l’ascendant dans cette rencontre et l’a même confirmé dès l’entame de la deuxième manche. Après avoir manqué deux occasions dès le premier jeu de service de Thiem, le 44eme joueur mondial a breaké l’Autrichien pour mener trois jeux à un. Toutefois, la tête de série numéro 4 a immédiatement réagi pour recoller à trois jeux partout. Dès lors, les deux joueurs ont tenu leur mise en jeu jusqu’au jeu décisif. Il n’a suffi que d’un point remporté sur le service adverse, le tout dernier, pour que Thiem recolle à une manche partout. Mais si Fucsovics a eu trois opportunités de prendre le service de l’Autrichien, le Hongrois a sombré dans le dernier set. Remportant les six jeux disputés, le numéro 4 mondial se sort d’une rencontre qui avait bien mal débuté pour lui et sera opposé en huitièmes de finale à Lorenzo Sonego, qui a pris le meilleur sur son compatriote Gianluca Mager (6-4, 6-4 en 1h28′).

Rublev a bataillé, pas Davidovich Fokina

Tête de série numéro 10, Roberto Bautista Agut a connu un peu moins de difficultés, malgré une première manche remportée au jeu décisif, pour dominer Cristian Garin (7-6, 6-3 en 2h03’), avec la tête de série numéro 7 Andrey Rublev, tombeur de Jan-Lennard Struff (6-7, 6-1, 6-4 en 2h19′), qui sera son adversaire pour une place en quarts de finale. Trois jours après son sacre à Madrid, Alexander Zverev n’est pas rassasié. L’Allemand, tête de série numéro 6 du Masters 1000 de Rome, n’a pas connu la moindre difficulté pour se défaire d’Hugo Dellien au deuxième tour (6-2, 6-2 en 1h21’). Pas inquiété au service par le Bolivien, le numéro 6 mondial a pris deux fois consécutivement le service de son adversaire pour ensuite assurer et remporter la première manche à sa première opportunité. Si dès le troisième jeu, Zverev a une nouvelle fois breaké Dellien, ce dernier s’est alors réveillé et a mis une énorme pression sur le service de l’Allemand. Le résultat a été un jeu interminable, avec sept égalités, mais surtout six balles de débreak, que le 128eme mondial n’a pas su convertir. Ayant laissé passer la tempête, Zverev a ensuite pu aller chercher le double break. Cet avantage s’est avéré définitif, l’Allemand n’ayant au final besoin que de deux balles de match pour sceller le sort du match et rejoindre Kei Nishikori en huitièmes de finale. Alejandro Davidovich Fokina, pour sa part, a pris le meilleur sur Cameron Norrie (6-2, 6-3 en 1h19’) et affrontera le numéro 1 mondial Novak Djokovic en huitièmes de finale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *