Ivashka écope d’un jeu de pénalité pour une pause toilettes trop longue

Lors de sa victoire face à Adrian Mannarino au 1er tour du tournoi de Saint-Pétersbourg, Ilya Ivashka a écopé d’un jeu de pénalité dans le 2e set pour avoir été aux toilettes au moment d’un changement de côté, et cela sans y avoir été autorisé par l’arbitre.

Ilya Ivashka, Montpellier 2020

Alerte scène étonnante à Saint-Pétersbourg ! Ou quand une grosse commission fait perdre un jeu à un joueur de tennis…

Pris d’une envie pressante dans le 2e set de son match face à Adrian Mannarino, Ilya Ivashka a d’abord fait appel au docteur puis a demandé un temps-mort médical avant de se rendre aux toilettes au changement de côté à 2-3. Mais l’arbitre lui avait dit au préalable qu’il ne pouvait pas prendre de temps-mort médical pour aller aux toilettes, et qu’il pouvait y aller « sur son prendre temps », c’est à dire pendant les 90 secondes du changement de côté. A son retour, Ivashka a écopé d’un jeu de pénalité pour avoir pris trop de temps.

« Si vous voulez que je fasse « caca » directement sur le court… », leur a lâché le Biélorusse.

Il s’est ensuite mis à hurler, fou de rage : « Ce n’est pas possible  ! ».

« J’ai expliqué au docteur la situation et il m’a dit que je pouvais sortir », a tenté d’argumenter Ivashka auprès de l’arbitre et du superviseur, sans succès. 

Un règlement très précis

Dans le règlement, il est clairement mentionné qu’un joueur peut prendre une pause toilettes lors d’un match en deux sets gagnants. Cette pause ne peut toutefois être prise qu’à la fin d’un set. Si le joueur décide de s’absenter au moment d’un changement de côté, une pénalité peut lui être infligée s’il n’est pas prêt à jouer après le temps imparti de 90 secondes. 

Après avoir crié sur l’arbitre et le superviseur, Ilya Ivashka a repris le match et a battu Adrian Mannarino au tie-break du deuxième set (6-3, 7-6). 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *