Tsitsipas se positionne en faveur du coaching en direct, Kyrgios lui répond

Alors que les meilleurs joueurs mondiaux sont d’ordinaire plutôt réticents à se prononcer de manière définitive sur ce sujet sensible, Stefanos Tsitsipas, lui, n’y est pas allé par quatre chemins : il s’est prononcé ouvertement en faveur du coaching, dans un tweet largement commenté, y compris par un certain Nick Kyrgios…

Quelques jours après son élimination précoce face à Filip Krajinovic en quart de finale du tournoi de Hambourg, où il s’était aussi distingué en cassant sa raquette en deux sur un retour de revers un peu décentré, Stefanos Tsitsipas a continué à faire parler de lui sur un autre terrain où il excelle : celui des réseaux sociaux.

Dans un tweet sans ambivalence posté ce dimanche, le Grec s’est ouvertement prononcé en faveur du coaching dans le tennis. Une pratique qui reste interdite à l’exception des compétitions par équipes, comme l’ATP Cup ou la Coupe Davis :

“Le coaching permanent devrait être autorisé au tennis, a-t-il posté sur Twitter. Notre sport doit adopter cette mesure. Nous sommes probablement l’un des seuls grands sports mondiaux à ne pas autoriser le coaching pendant les matches. Aurorisons-le. Il est temps que notre sport fasse un grand pas en avant”.

Kyrgios : “D’habitude, ses idées ne me dérangent pas, mais celle-ci est terrible”

Devant les nombreuses réponses reçues à sa prise de position, Tsitsipas a pris le temps d’étayer sa pensée auprès des tweetos, plaidant notamment pour la fin de l’hypocrisie. “Tous les joueurs le font, parfois certains se font sanctionner, mais la plupart du temps non”, explique encore le récent finaliste de Roland-Garros, pour qui “le tennis doit se moderniser, ce qui est difficile en raison du poids des traditionalistes”.

Et puis, ce lundi, Nick Kyrgios en personne est venu remettre de l’huile sur le feu, sur Instagram cette fois, dans un post manifestement pas très favorable à l’opinion de son collègue : “D’habitude, ses idées ne me dérangent pas, mais celle-ci est terrible”, a réagi l’Australien, à qui Tsitsipas a pris soin de répondre avec ironie, lançant une savoureuse passe d’armes entre les deux hommes.

En attendant, l’arrivée du coaching, contre lequel le Conseil des joueurs se serait encore récemment prononcé défavorablement, ne semble pas encore à l’ordre du jour. Mais le débat reste total…

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *