Gstaad : Rinderknech honore ses nouveaux galons de top 100

Pour le premier match de sa carrière en tant que top 100, le Français Arthur Rinderknech n’a connu aucune difficulté pour battre le gaucher suisse Dominic Stricker (6/4, 6/4), ce mardi à Gstaad. Mais Corentin Moutet a dû abandonner à Umag.

Après avoir fait sa grande entrée dans le top 100 au bénéfice de son quart de finale atteint la semaine dernière à Bastad, Arthur Rinderknech a bien enchaîné au tournoi ATP 250 de Gstaad, en Suisse, où il n’a connu aucune frayeur pour passer le 1er tour aux dépens de l’invité local Dominic Stricker, 6/4, 6/4 en 1h20.

Une fois de plus, le Français a pu se servir de sa première balle comme une immense rampe de lancement, réussissant 11 aces dont un dernier pour conclure la partie. Rinderknech rejoint ainsi ses compatriotes Hugo Gaston, qualifié plus tôt dans l’après-midi, et Benoît Paire, victorieux hier. Le niveau montera d’un cran au prochain tour puisqu’il sera opposé à la tête de série n°2, l’Espagnol Roberto Bautista Agut.

Du côté d’Umag (ATP 250), en revanche, Corentin Moutet a été contraint à l’abandon alors qu’il à un set partout face à l’Allemand Daniel Altmaier, issu des qualifications (5/7, 6/1, ab.). Le Français a en effet été victime d’une vilaine chute dès le premier jeu du 3e set, sans qu’on n’ait encore plus de précisions sur la nature de sa blessure.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *