Un Paire solide face à Kovalik poursuit sa reconstruction à Gstaad

Dans la foulée de son quart de finale à Hambourg, Benoît Paire a réussi son entrée en lice au Swiss Open de Gstaad. Il s’est montré solide dans sa tête pour battre le Slovaque Jozef Kovalik, 6/3, 7/6(2), en 1h25.

Un superbe retour de coup droit gagnant pour conclure, ponctué d’un cri de rage et de l’éruption de joie de sa petite, mais bruyante, colonie de supporters qui ne l’ont pas lâché du début à la fin. Benoît Paire poursuit sa cure de remise en forme dans la station de ski huppée de Gstaad, en Suisse, où il a réussi son entrée en lice face au Slovaque Jozef Kovalik, 130e mondial, battu 6-3, 7-6, en 1h25′.

Un match lors duquel le Français a parfois brillé, à l’image de cette incroyable volée rétro amortie qui a d’ores et déjà fait le régal du web,. Mais il s’est surtout montré solide dans sa tête. La preuve en est ce 8/8 sur les balles de break adverses, face à un Kovalik qui s’est également approché à deux points du 2e set à 6-5, 0-30. A chaque fois, Paire s’est révélé impeccable au service.

Paire de retour aux portes du Top 100 à la Race

Une victoire – seulement sa 6e de la saison, dont une en Challenger – pas si anodine pour l’Avignonnais de 32 ans (49e mondial), puisqu’elle va lui permettre de remonter à proximité du Top 100 à la Race, en attendant le résultat de son prochain tour face à l’Argentin Juan Ignacio Londero ou au Néerlandais Tallon Griekspoor.

De son côté, Enzo Couacaud, repêché des qualifications, a en revanche été battu par le Suédois Mikael Ymer, malgré le gain du premier set (4-6, 6-3, 6-3).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *