Gilles Simon n’exclut pas de devenir coach

Invité dans le podcast de Tennis Magazine « Pourquoi j’aime le tennis », Gilles Simon a parlé de son avenir. Le Français a envie d’être un acteur dans le tennis de haut niveau, et pense à devenir coach.

Gilles Simon, Rolex Paris Masters 2020

Gilles Simon est au coeur de l’actualité. Le mois dernier, le Français, 63e mondial, a sorti un livre, Ce sport qui rend fou (Flammarion), dans lequel il partage ses reflexions sur le jeu et notamment sur les résultats du tennis tricolore. Douzième invité du podcast de Tennis Magazine « Pourquoi j’aime le tennis », Gilles Simon a indiqué qu’il se voyait plus dans le coaching que sur les plateaux télé pour son après-carrière.

“Consultant télé, je trouve qu’on est dans une position passive. Être coach, c’est être actif. On va directement parler avec le joueur pour essayer de trouver les bons mécanismes. C’est quelque chose qui m’intéresse beaucoup plus. Je me vois plus du côté acteur que du côté spectateur.”

Et lorsque la question lui est posé sur un possible avenir fédéral, notamment au poste de Directeur Technique National, Gilles Simon a botté en touche.

“DTN c’est compliqué. Il y a des gens qui sont déjà très compétents pour cela. Il y a de la formation, de la technique, je ne sais pas faire ça. Il y a des gens qui maîtrisent mieux cet aspect du tennis que moi.”

Gilles Simon, Rolex Paris Masters 2020

Simon ne pense pas à la retraite

A 35 ans, Gilles Simon a bouclé sa dix-huitième saison en tant que joueur professionnel à la 63e place du classement ATP (voir sa fiche). Et cet amoureux du tennis ne compte pas s’arrêter tant que le plaisir est là et que le physique le porte.

“Je vais continuer tant que ça tient. J’adore jouer au tennis, même si ça rend fou, et je vais jouer tant que je suis au niveau. Tant au niveau mental que physique.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *