Toni Nadal va collaborer avec Auger-Aliassime

Toni Nadal débute cette semaine une collaboration avec le staff technique de Felix Auger-Aliassime, dans un rôle de mentor. Le Canadien, entraîné par le Français Frédéric Fontang, peine à avoir des résultats probants sur terre battue depuis le début de sa carrière.

Toni Nadal, 2017

Coach de toujours de son neveu Rafael, Toni Nadal va désormais conseiller un autre joueur du circuit. L’Academy Rafael Nadal, dirigée par Toni, a annoncé qu’il avait fait le déplacement à Monte-Carlo pour y rejoindre Felix Auger-Aliassime. Pas pour devenir l’entraîneur principal du Canadien, coaché par le technicien français Frédéric Fontang, mais pour collaborer avec son staff technique. A priori dans un rôle de mentor.

Proche du clan Nadal, FAA (20 ans) espère probablement franchir un cap sur terre battue grâce aux conseils prodigués par l’homme qui a mené Rafa à ses 13 titres à Roland-Garros. Avec seulement 51,6% de victoires en carrière (16 victoires pour 15 défaites), l’ocre est la surface qui réussit le moins bien à Auger-Aliassime sur le circuit ATP. Il a certes disputé les deux premières finales de sa carrière sur terre battue, à Rio de Janeiro puis à Lyon, en 2019.

Auger-Aliassime reste sur une saison 2020 catastrophique sur terre battue

Mais le 22e mondial peine à briller sur les tournois majeurs sur la surface. Pour preuve, il n’avait gagné qu’un match sur trois disputés sur terre en 2020, au Masters 1000 de Rome, à l’ATP 500 de Hambourg et à Roland-Garros, où il avait été éliminé d’entrée, et en trois sets, par Yoshihito Nishioka.

Cette collaboration interroge forcément sur le rôle que pourrait jouer Toni Nadal en cas de confrontation entre son neveu et Auger-Aliassime. L’Espagnol et le Montéralais ne devrait pas manquer d’occasions de se croiser au cours des deux mois de la saison sur terre battue. Ils seront déjà engagés tous deux au Masters 1000 de Monte-Carlo, qui doit débuter ce dimanche pour le tableau principal. Les deux hommes se sont croisés une seule fois au cours de leur carrière : c’était sur terre battue, au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid en 2019, et Nadal s’était imposé sans trembler. Mais ça, c’était avant que son oncle ne joue à l’agent double.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *