Après un an sans série de victoires, Monfils parvient enfin à enchaîner pour se retrouver en quarts à Toronto

Gaël Monfils a décroché jeudi une deuxième victoire de rang, une première depuis la fin du confinement, en battant Frances Tiafoe à Toronto (6-1, 7-6). Le Français affrontera John Isner en quarts de finale du Masters 1000 canadien.

Gaël Monfils at Toronto in 2021

Gaël Monfils courait après une série de deux victoires depuis son retour sur le circuit post-confinement, en septembre dernier. Après quatorze tournois sans y parvenir, le Français a enfin réussi à enchaîner cette semaine à Toronto. Vainqueur renversant de John Millman pour son entrée en lice, Monfils a dominé son sujet pour écarter Frances Tiafoe jeudi en huitième de finale du Masters 1000 canadien (6-1, 7-6). Pour son premier quart dans cette catégorie de tournoi depuis Bercy 2019, il affrontera John Isner, tombeur surprise d’Andrey Rublev, tête de série numéro 4 (7-5, 7-6).

Autant Monfils avait dû s’arracher pour s’en sortir lors de son premier match, autant il s’est montré pleinement dominateur contre Tiafoe, au moins jusqu’au milieu du deuxième set. Très appliqué lors de la première manche, il a rapidement mené 5-0 et a même obtenu une balle de 6-0, avant de finalement boucler la manche sur son service. Après n’avoir perdu que six points sur son engagement pendant le premier set, Monfils a poursuivi sur sa lancée pour breaker dans le second et se retrouver à 4-2 en sa faveur, face à un Tiafoe sans solution pour contrecarrer les coups droits du Parisien.

Un point sur 15 : un trou d’air sans conséquence pour Monfils

L’affaire semblait alors entendue. Mais la machine a fini par se dérégler, comme cela lui arrive quasi-constamment au courant d’un match ces derniers mois. Monfils a perdu trois jeux de suite, cédant son service pour la première fois de la rencontre, et ne remportant qu’un point sur une série de 15. Mené 0-30 sur son engagement à 5-4 pour Tiafoe, il s’est ressaisi avant de se laisser embarquer dans une improbable troisième manche, tant il avait surclassé son adversaire jusque-là. Monfils a alors remis un coup d’accélérateur pour remporter le tie-break (7-2) et s’imposer en 1h28′ de jeu.

11 aces, un taux de première balle en hausse (63%, contre 43% au deuxième tour), seulement six points perdus derrière son premier service : c’était du Monfils appliqué. Il le faudra encore face à Isner, qu’il affrontera pour la treizième fois en carrière. Si le Français mène 7-5 dans leurs confrontations directes, c’est l’Américain qui avait gagné leur dernier affrontement, à Pékin en 2019 (6-4, 6-7, 6-3).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *