Monfils fait encore le coup du come-back pour décrocher sa quatrième victoire de 2021

Gaël Monfils s’est imposé aux dépens de John Millman mercredi au deuxième tour du Masters 1000 de Toronto, malgré la perte de la première manche (3-6, 6-3, 6-4). Tête de série numéro 11 au Canada, le Français sera opposé au prochain tour à Frances Tiafoe, tombeur de Denis Shapovalov.

Gaël Monfils at Toronto in 2021

Gaël Monfils a encore le feu en lui, ce “fighting spirit” qui lui a permis de renverser des situations désespérées depuis le début de sa carrière. Le Français a décroché mercredi à Toronto sa quatrième victoire de l’année 2021, la troisième après avoir perdu le premier set, aux dépens de John Millman au deuxième tour du Masters 1000 canadien (3-6, 6-3, 6-4). Tête de série numéro 11 dans l’Ontario, Monfils n’avait plus décroché le moindre succès dans cette catégorie de tournoi depuis l’automne 2019. Il sera opposé au prochain tour à Frances Tiafoe, qui a créé la surprise en atomisant Denis Shapovalov, pourtant tête de série numéro 5 à domicile (6-1, 6-4).

Monfils n’est décidément jamais aussi dangereux que dos au mur. Mené d’un set après un jeu de service vendangé et perdu blanc, à 4-3 dans la première manche, alors qu’il avait obtenu les seules balles de break de la rencontre, le 22e joueur mondial ne s’est pas démobilisé. Après un échange de breaks en début de deuxième set, il a repris le service de Millman à l’issue d’un point dont il a le secret. Défense, couverture de terrain, course vers l’avant supersonique et toucher pour conclure : c’était du grand Monfils, qui a sauvé une balle de débreak dans la foulée pour confirmer son avantage et revenir à égalité.

Le Français a pourtant bien cru que la confiance étiolée des dernières semaines l’avait rattrapé dans le troisième set. Il a ainsi obtenu cinq balles de break sur les trois premiers jeux de service de Millman dans la manche décisive, sans réussir à en concrétiser une seule. Et l’Australien, sur sa première, s’est retrouvé avec un avantage qui aurait pu être décisif, pour mener 4-2. Mais Monfils, à nouveau dans le dur, a remis un coup d’accélérateur. Quatre jeux consécutifs et la victoire était dans la poche, avec à la clé une petite danse, qui transpirait plus le soulagement que la décontraction.

Monfils battu par Tiafoe lors de leur seule confrontation

Encore en grande délicatesse avec son service (43% de première balle, 9 doubles fautes), Monfils devra hausser le ton contre un Tiafoe impressionnant contre Shapovalov. Lucky loser, l’Américain n’a laissé aucune ouverture au Canadien. Il n’a ainsi perdu que trois petits points derrière sa première balle de toute la partie et obtenu au total 13 balles de break face à un Shapovalov en difficulté derrière sa deuxième (35% de points gagnés).

Frances Tiafoe & Denis Shapovalov at Toronto in 2021
Frances Tiafoe & Denis Shapovalov at Toronto in 2021 © ZM / Panoramic

A coup sûr spectaculaire, le duel entre Monfils et Tiafoe sera le deuxième sur le circuit ATP. Le premier, c’était déjà en Masters 1000 et déjà lors de la tournée estivale en Amérique du Nord, à Cincinnati en 2019. Tiafoe s’était alors imposé en deux manches (7-6, 6-3). Monfils est prévenu.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *