Tsitsipas a pris son temps, Medvedev n’a pas traîné

Stefanos Tsitsipas a eu besoin de trois sets pour se défaire de Jan-Lennard Struff (6-7, 6-3, 6-4) et rallier les huitièmes de finale du tournoi de Vienne. Daniil Medvedev a été bien plus expéditif contre Jason Jung (6-3, 6-1), alors que Jannik Sinner a dominé Casper Ruud (7-6, 6-3).

Stefanos Tsitsipas

Les favoris au rendez-vous :

Novak Djokovic (1) : Comme face à Filip Krajinovic mardi, Novak Djokovic a arraché la première manche au jeu décisif contre Borna Coric, avant de prendre ses distances assez tôt durant le second set (7-6, 6-3). Fort de cette victoire, le Serbe est pratiquement certain de conserver son fauteuil de numéro 1 mondial jusqu’à fin 2020. En quart, sa route croisera celle d’Hubert Hurkacz ou de Lorenzo Sonego.

Stefanos Tsitsipas (3) : Quasiment trois semaines après sa demi-finale haletante contre Novak Djokovic à Roland-Garros (6-3, 6-2, 5-7, 4-6, 6-1), Stefanos Tsitsipas effectuait son retour sur les courts ce mercredi, du côté de Vienne. Opposé à Jan-Lennard Struff, le 5e joueur mondial n’a certes pas concédé le moindre break. Mais il a tout de même perdu la première manche au jeu décisif. Pas de quoi déstabiliser le Grec, qui s’est finalement imposé en 1h54 (6-7, 6-3, 6-4). Au prochain tour, il affrontera Grigor Dimitrov à l’occasion d’un duel qui pourrait bien faire quelques étincelles.

Daniil Medvedev (4) : Il restait sur une élimination au premier tour de Roland-Garros et une déconvenue au tournoi de Saint-Pétersbourg, dont il était tenant du titre. Daniil Medvedev a corrigé le tir ce mercredi en disposant assez aisément du « lucky loser » Jason Jung (127e mondial), qu’il a écarté en deux sets secs (6-1, 6-1). Vasek Pospisil croisera sa route en huitièmes de finale.

Les surprises du jour :

Kevin Anderson : Tombé à la 111e place mondiale après avoir atteint le Top 5 à son prime (juillet 2018), Kevin Anderson est encore capable de réussir des coups d’éclat. Et celui accompli ce mercredi soir est tout à fait notable. Car le Sud-Africain s’est offert le scalp de Pablo Carreño Busta, récent demi-finaliste de l’US Open et quart-de-finaliste de Roland-Garros, en deux manches (7-5, 6-1). Le joueur de 34 ans défiera Daniil Medvedev ou Vasek Pospisil au prochain tour.

Vasek Pospisil : Jusque-là, Félix Auger-Aliassime (21e) avait remporté tous les matchs disputés face à son compatriote Vasek Pospisil (81e) sur le circuit principal (trois victoires). Une invincibilité qui relève de l’histoire ancienne désormais, car cette rencontre 100% canadienne a basculé en faveur du moins bien classé des deux acteurs, vainqueur en deux sets accrochés (7-5, 7-5). Issu des qualifications, le joueur de 30 ans obtient là son premier succès en simple dans un tableau principal depuis l’US Open.

Vasek Pospisil

Jannik Sinner : Certes, que Jannik Sinner soit à pareille n’est désormais plus vraiment surprenant. Bénéficiaire d’une wild-card, le jeune Italien (19 ans) avait pourtant fort à faire face à Casper Ruud (27e à l’ATP), qui réalise une saison 2020 consistante. Après s’être adjugé la première manche au jeu décisif, le 43e joueur mondial a rapidement breaké au cours du deuxième set et n’a pas tremblé au moment de conclure (7-6, 6-3). Le duel qui l’attend face à Andrey Rublev (tête de série numéro 5) vaudra assurément le coup d’œil.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *