Tsitsipas condamne Rublev et propulse Thiem en demies

Malgré une entame de match à sens unique, Stefanos Tsitsipas a eu besoin de s’employer pour venir à bout d’Andrey Rublev ce mardi (6-1, 4-6, 7-6), décrochant ainsi une victoire qui le relance complètement dans la course aux demi-finales du Masters.

Masters de Londres – Groupe Londres 2020 
Tsitsipas bat Rublev 6-1, 4-6, 7-6 

  • L’information principale : Stefanos Tsitsipas se relance complètement dans ce Masters.
  • Vous apprendrez aussi : Si Andrey Rublev est d’ores et déjà éliminé, Dominic Thiem est, lui, assuré d’être au rendez-vous des demies.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Vous comprendrez pourquoi le Russe risque de passer une mauvaise nuit.

La belle pour Stefanos Tsitsipas. Après avoir perdu en finale du tournoi de Hambourg et pris sa revanche en quarts à Roland-Garros, le Grec s’est une nouvelle fois imposé contre Andrey Rublev ce mardi (6-1, 4-6, 7-6) à l’occasion de la deuxième journée de la phase de groupes du Masters. Une victoire décrochée au forceps, après un tie-break qui a bien failli basculer en sa défaveur. Le 6e joueur mondial disputera un match décisif face à Rafael Nadal dans deux jours, alors que le Russe est déjà mathématiquement éliminé. Dominic Thiem, qui suivait cette rencontre à distance, est quant à lui certain de disputer les demi-finales.

Le premier set a duré 19 minutes (6-1 Tsitsipas)

Au début, le choc a été rude. Un peu plus tôt ce mardi, l’O2 Arena de Londres avait été le théâtre d’une rencontre superbe entre Dominic Thiem et Rafael Nadal (7-6, 7-6). L’espoir d’assister à un autre match haletant, cette fois entre Stefanos Tsitsipas et Andrey Rublev, était légitime. Mais de match, il n’y eut d’abord guère. Breaké d’entrée et trop inconsistant sur son service (seulement 40% de premières balles), le Moscovite n’a pas sorti la tête de l’eau durant la première manche, que son adversaire a pliée en 19 minutes à peine.

Passé au travers contre Rafael Nadal 48 heures plus tôt (6-3, 6-4), le 8e joueur mondial ne semblait pas s’être remis la tête à l’endroit. A vrai dire, l’affaire aurait même pu tourner court si l’Athénien avait converti l’une de ses deux balles de break à 3-3 dans la deuxième manche. Il n’y est toutefois pas parvenu et Rublev, qui a progressivement repris des couleurs, a fait preuve d’opportunisme pour breaker à 5-4 et ainsi revenir à une manche partout.

Rublev, la terrible double-faute sur balle de match

Jusqu’au bout, le troisième set est resté indécis et la crainte de la défaite a, probablement, quelque peu inhibé les deux acteurs. Ultra-dominateur en début de partie, Tsitsipas est apparu de moins en moins souverain. Y compris au cours du jeu décisif, qui aurait pu sceller son sort car Rublev a bénéficié d’une balle de match à 6-5… vendangée par une double-faute. Conscient d’avoir frôlé la correctionnelle, le tenant du titre a conclu victorieusement dans la foulée (8-6). Pour atteindre les demies, il sait ce qu’il lui reste à faire : vaincre Rafael Nadal jeudi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *