Un Nadal à retardement renverse Carreño Busta pour filer en demies

Bousculé pendant plus d’un set et demi, Rafael Nadal est finalement venu à bout, ce vendredi, de Pablo Carreño Busta (4-6, 7-5, 6-1), en quart-de-finale du Rolex Paris Masters. Pour sa quatrième participation aux demi-finales à Bercy, Nadal affrontera Alexander Zverev.

Rolex Paris Masters, 1/4 de finale
Nadal (1) bat Carreño Busta (9) 4-6, 7-5, 6-1

  • L’information principale : Nadal, mal embarqué, a renversé Carreño Busta pour se hisser en demi-finale du Rolex Paris Masters
  • Vous apprendrez aussi : Le Majorquin va disputer sa quatrième demi-finale à Bercy
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Vous verrez que Rafael Nadal a mis beaucoup de temps à trouver son rythme mais peut toujours croire en un premier titre à Bercy.

La dernière rencontre entre les deux Espagnols avait débouché sur une claque donnée par Rafael Nadal (6-1, 6-1) au Masters 1000 de Rome. Cette fois-ci, il aura fallu attendre trois sets et 2h13 de jeu pour que la victoire de Nadal se dessine (4-6, 7-5, 6-1), ce vendredi, face à Pablo Carreño Busta (tête de série numéro 9), en quart de finale du Rolex Paris Masters.

Loin de son meilleur niveau pendant un bon set et demi, « Rafa » a su trouver le moment propice pour inverser la tendance et dérouler sa fin de match. Avec cette septième victoire en autant de confrontations face à son compatriote, Nadal s’offre une quatrième demi-finale à Bercy, quelques jours après sa 1000e victoire en carrière. Il retrouvera Alexander Zverev, qui s’est défait de Stan Wawrinka.

Certes l’indoor n’est assurément pas sa surface préférée, surtout à Paris, (nous l’avions raconté ici). Mais tout de même. Méconnaissable dans la première partie de rencontre, le 13 fois vainqueur de Roland-Garros a bien tardé à se réveiller. Dès l’entame, Pablo Carreño Busta s’est montré plus entreprenant qu’à son habitude contre le Majorquin (contre qui il n’avait gagné qu’un seul set avant ce match). Solide au service (80% de premières balles), il l’a également été derrière sa première munition en convertissant 80% de ses points. Une efficacité qui a privé Nadal de balle de break durant toute la première manche, tandis que son adversaire n’a eu besoin que de deux ouvertures pour breaker et s’adjuger le set (6-4).

Le réveil de Nadal a fait sombrer Carreño Busta

Très sérieux au moment de conclure cet acte initial, le récent quart-de-finaliste de Roland-Garros semblait serein dans la deuxième manche. Mais Nadal étant Nadal, c’est-à-dire un champion au mental d’acier, les trois balles de break d’entrée pour Carreño Busta n’ont pas suffi à le déstabiliser. Le roi de la terre a su parfaitement réglé son service (86% de points gagnés derrière sa première) pour trouver le tempo et faire douter son compatriote.

Le gain de la deuxième manche (7-5) a concrétisé le retour de « Rafa » et totalement anesthésié Carreño Busta qui a vu sa confiance s’effondrer d’un seul coup. Le troisième set a finalement été à sens unique en faveur du numéro 2 mondial, qui se qualifie pour sa cinquième demi-finale sur les courts de Bercy (il a déclaré forfait avant celle de l’an dernier face à Shapovalov). Désormais, l’homme aux 35 titres en Masters 1000 court après le record de Novak Djokovic (36) et surtout après son premier trophée dans l’est parisien. Cela passera par un succès contre Stan Wawrinka ou Alexander Zverev, qui s’affrontent en night session.

Avec la défaite de Pablo Carreño Busta, le tableau du Masters de Londres est désormais complet. L’élimination de l’Espagnol envoie directement Diego Schwartzman, sèchement battu par Daniil Medvedev un peu plus tôt, à l’O2 Arena. L’Argentin disputera son premier Masters, après une saison exceptionnelle dont le point d’orgue fut sa demi-finale à Roland-Garros. Il rejoint donc Djokovic, Nadal, Thiem, Tsitsipas, Medvedev, Zverev et Rublev dont ce sera également la première participation.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *