Une bataille acharnée et Djokovic touche au but

Passé tout près de perdre la première manche, Novak Djokovic est finalement parvenu à s’imposer en deux sets face à un Borna Coric très accrocheur ce mercredi (7-6, 6-3) au 2e tour du tournoi de Vienne. « Nole » est – presque – assuré d’être toujours numéro 1 mondial à l’issue de la saison.

Novak Djokovic Vienna 2020

ATP 500, Vienne, 2e tour

DJOKOVIC bat CORIC : 7-6, 6-3

  • L’info principale : Novak Djokovic se hisse en quarts de finale du tournoi de Vienne.
  • Autre info-clef : Le Serbe est quasiment assuré de conserver la première place mondiale jusqu’à la fin de l’année.
  • Pourquoi lire cet article : Parce que vous comprendrez pourquoi Borna Coric peut avoir de sérieux regrets…

Le scénario s’est répété à l’identique, ou presque. Mardi, pour son entrée en lice dans le tournoi de Vienne, Novak Djokovic avait eu besoin de 2h pour se débarrasser de Filip Krajinovic, qui avait poussé son compatriote au jeu décisif dans la première manche (7-6, 6-3). Ce mercredi, c’est sur ce même score et à l’issue d’un match à la physionomie peu ou prou similaire que le numéro 1 mondial est venu à bout de Borna Coric. Sauf que cette fois, il a été encore davantage bousculé.

Djokovic a écarté 4 balles de set au tie-break

Jamais, depuis le début de sa carrière, Borna Coric n’est parvenu à battre Novak Djokovic (trois défaites). A vrai dire, il ne lui a même jamais chipé le moindre set. Ce mercredi, il est passé tout près d’y arriver. Parfaitement entré dans la partie, le Croate n’a laissé transparaître aucune faille dans son jeu. D’ailleurs, son adversaire n’a eu aucune balle de break à négocier au cours de la première manche. Extrêmement équilibrée, cette dernière s’est conclue par un jeu décisif à rallonge. Par quatre fois, Coric a eu l’occasion d’empocher le set. Par quatre fois, il a échoué. Le « Djoker », lui, a su convertir sa deuxième opportunité (13-11).

Djokovic n°1 mondial jusqu’à la fin de l’année ? C’est quasiment certain

Touché mais pas coulé, le 24e joueur mondial n’a pas baissé les bras par la suite. Il s’est cependant heurté à l’efficacité redoutable de Djokovic, qui s’est détaché après avoir transformé sa première balle de break du match. Sans avoir affiché une nette domination, le Belgradois a validé son billet pour les quarts de finale. Grâce à cette qualification, le leader du classement ATP est quasiment assuré de conserver sa première place mondiale jusqu’à l’issue de la saison. Seule une très hypothétique participation de Rafael Nadal au tournoi de Sofia (8-14 novembre) l’empêche d’en être certain dès ce mercredi soir.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *