Djokovic jouera l’US Open… s’il est dispensé de quarantaine à son retour (Marca)

A en croire Marca, Novak Djokovic serait maintenant prêt à participer à l’US Open. Mais le Serbe n’accepterait de participer que s’il est dispensé de quatorzaine à son retour en Europe.

Novak Djokovic - ATP

Il y a une semaine encore, Novak Djokovic semblait toujours autant dans le flou à propos de sa participation à l’US Open (31 août- 13 septembre). Sept jours plus tard, le Serbe y verrait beaucoup plus clair, à en croire Marca.

Le numéro 1 mondial serait prêt à se rendre à New York pour le disputer. Mais il aurait émis une condition à sa présence. Le triple vainqueur à Flushing Meadows n’accepterait de participer que s’il était dispensé de quatorzaine à son retour en Europe, après la fin du tournoi. Cette quarantaine s’impose à toute personne en provenance du continent américain. C’est donc dans l’objectif de ne pas avoir à rester isolé pendant quatorze jours à son retour de New York, que le « Djoker » aurait demandé à l’ATP d’intervenir.

Djokovic aurait donné jusqu’à fin juillet à l’ATP

« Si l’ATP résout ce problème avant fin juillet, Djokovic prévoit de se rendre dans la bulle new-yorkaise car son objectif est de jouer et de remporter l’US Open, sur une surface qui lui est favorable », assure Marca.

Une fois rentré des Etats-Unis, Djokovic a prévu de s’aligner à Madrid (14-20 septembre) et Rome (20-26 septembre). Roland-Garros arrivera dans la foulé (27 septembre- 11 octobre). Or, une mise en quatorzaine le priverait d’une préparation idoine, et l’obligerait à se rendre Porte d’Auteuil sans respecter le programme qu’il souhaite.

Si l’ATP, qui aurait entamé les démarches pour aller dans le sens du Serbe, n’accède pas à sa requête, Djokovic pourrait alors tirer un trait définitif sur l’US Open. Le numéro 1 mondial a déjà renoncé à Washington. Sa participation au Masters 1000 de Cincinnati est également remise en question.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *