Ivashka ouvre son palmarès à Winston-Salem, Kontaveit titrée à Cleveland

Le Biélorusse Ilya Ivashka et l’Estonienne Anett Kontaveit se sont imposés respectivement à Winston-Salem et à Cleveland ce samedi. Place désormais à l’US Open.

Dans un match de “rookies” entre deux joueurs qui disputaient leur première finale sur le circuit principal, le Biélorusse Ilya Ivashka n’a laissé aucune chance au Suédois Mikael Ymer, s’imposant 6-0, 6-2 pour décrocher son tout premier titre, ce samedi, lors du tournoi ATP 250 de Winston-Salem.

Ivashka, 63e mondial, est ainsi le huitième néophyte à s’imposer sur le circuit ATP en 2021. Tombeur par ailleurs de Marin Cilic et de la tête de série n°1 Pablo Carreno Busta, il est aussi le joueur le plus mal classé à triompher à Winston-Salem (en dix ans), battant le record de Daniil Medvedev (58e) en 2018.

Mikael Ymer est de son côté le premier Suédois à jouer une finale sur le circuit principal depuis Robin Söderling à Bastad en 2011.

WTA 250 de Cleveland : Kontaveit a vaincu le signe indien

Du côté des filles, Anett Kontaveit a remporté la première édition du tournoi de Cleveland (WTA 250) en battant en finale la Roumaine Irina-Camelia Begu, 7-6, 6-4. L’Estonienne de 25 ans, qui vient de démarrer une collaboration avec l’ancien joueur russe Dmitry Tursunov, remporte ainsi le deuxième titre de sa carrière. 

Elle brise par là même le signe indien après sept finales infructueuses, dont une annulée en début d’année à Melbourne en raison d’un confinement prolongé qui avait provoqué un retard de programmation.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *