Zverev confirme sa future paternité et nie les allégations de violences conjugales

Dans un communiqué, Alexander Zverev a reconnu qu’il sera bientôt père de l’enfant porté par son ex-compagne, Brenda Patea, Alexander Zverev a en revanche nié les accusations de violence conjugale avancées par une autre ancienne petite amie, Olga Sharypova.

Alexander Zverev in Roland-Garros 2020 fourth round

Alexander Zverev a mis les choses au clair vendredi. Dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux, l’Allemand a tout d’abord confirmé qu’il allait bientôt devenir père. Mercredi, dans les colonnes du média allemand, Bild, son ancienne compagne et mannequin, Brenda Patea, avait publiquement annoncé qu’elle attendait un enfant de lui. “Je suis enceinte de vingt semaines et j’attends un enfant d’Alex”. Elle avait précisé qu’elle n’envisageait pas une garde partagée. 

Dans son communiqué, Zverev a déclaré qu’il est prêt à accepter la responsabilité de la paternité.

“Les derniers jours ont été assez difficiles pour moi. Je serai père à 23 ans. Et j’attends l’enfant avec impatience. Bien que Brenda et moi ne soyons plus ensemble, nous avons une bonne relation et je serai à la hauteur de ma responsabilité en tant que parent. Ensemble, nous prendrons soin de la personne qui est sur le point de grandir.”

“Ces accusations ne sont pas vraies”

Dans un deuxième temps, le joueur de 23 ans a réfuté les allégations d’abus faites par une autre de ses ex-petites amies, Olga Sharypova. Cette dernière a publié mercredi dernier sur Instagram qu’il avait abusé d’elle. La Russe n’a pas nommé Zverev spécifiquement dans son post sur les réseaux sociaux mais a confirmé plus tard qu’il était bien question de lui. Dans sa déclaration, Sharypova a également affirmé que sa tête avait été frappée contre un mur et qu’elle avait été forcée de s’enfuir pieds nus d’un hôtel.

“Ensuite, il y a les accusations infondées de mon ex-petite amie, Olga Sharypova, que je lis dans les médias aujourd’hui”, a écrit Zverev. “Elles me rendent triste. Nous nous connaissons depuis notre enfance et nous avons partagé de nombreuses expériences ensemble. Je regrette beaucoup qu’elle fasse de telles déclarations. Parce que les accusations ne sont tout simplement pas vraies.”

Alexander Zverev a encore le Masters de Londres (15-22 novembre) en ligne de mire pour cette fin de saison. Actuellement septième mondial et vainqueur coup sur coup des deux ATP250 de Cologne, l’Allemand avait remporté le trophée en 2018.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *