Monfils passe en trois jours et cinq sets

Après un match en cinq manches étalé sur trois jours, Gaël Monfils s’est qualifié pour le deuxième tour de Wimbledon en venant à bout de Christopher O’Connell.

Gaël Monfils, Wimbledon 2021

Trois jours, cinq sets. C’est ce qu’il a fallu à Gaël Monfils pour venir à bout de Christopher O’Connell à Wimbledon. Interrompu par la pluie lundi à 6-6 dans le troisième set, ce duel du premier tour avait ensuite été stoppé par l’humidité ayant rendu le gazon glissant mardi soir. Revenu sur le court ce mercredi après-midi à 3-2 en sa faveur, service à suivre, le Français n’a pas flanché. Victoire 4-6, 6-2, 7-6, 4-6, 6-4 en 3h27.

Pour décrocher sa troisième victoire en 2021, le Français a dû ferrailler. Loin d’être en confiance sur ses prises d’initiatives, il s’est souvent reposé sur ses grandes forces : couverture de terrain, régularité et première balle. Au final, le natif de Paris a affiché un bilan de 41 coups gagnants et 38 fautes directes, d’après les statistiques officielles du tournoi. Dont 14 aces et 11 doubles fautes. Son adversaire a lui présenté un ratio à l’équilibre, 51 coups gagnants et 51 fautes directes.

En quête de sensation et de son meilleur tennis, Monfils a été mis sous pression par la perte d’un premier acte en raison d’un break concédé à 4-3. Sans s’affoler, il a ensuite posé ses fondamentaux en tâchant d’exploiter le revers à une main de son rival du jour – moins performant que son coup droit – pour se donner de l’air d’entrée de deuxième round, et s’autoriser quelques facéties spectaculaires. Faisant la course en tête, il a ensuite pris une deuxième fois l’engagement de l’Australien pour empocher la manche.

Toujours en quête de confiance, Monfils a été solide dans la bagarre

Au cours de la troisième, les deux hommes on fait jeu égal jusqu’à 6-6 et la première coupure. A la reprise le lendemain pour débuter par un jeu décisif, le Tricolore s’est montré plus solide en profitant des erreurs “évitables” de son opposant et boucler l’affaire 7 points à 5. Puis, au moment d’enfoncer le clou pour annihiler définitivement les espoirs d’exploit du 130e mondial, la situation s’est de nouveau tendue.

Perdant sa mise en jeu d’entrée de quatrième round, la tête de série numéro 13 a débreaké dans la foulée avant de craquer en fin de set. S’inclinant 6-4, il cédait son service pour la troisième fois du match. La dernière. Creusant l’écart – 2-0 – dès l’entame du dénouement, le Tricolore a ensuite solidement tenu. Malgré une seconde coupure le stoppant dan son élan à 3-2 en sa faveur.

De retour sur le court ce mercredi après-midi, Gaël Monfils a terminé le boulot sans la moindre frayeur. Aucune balle de break à défendre jusqu’à la fin de la bataille pour décrocher son premier succès en cinq sets à Wimbledon. Au prochain tour, il doit affronter l’Espagnol Pedro Martinez. Battu d’entrée en 2019, “la Monf'” compte un huitième de finale en 2018 comme meilleur résultat à Wimbledon, seule levée du Grand Chelem où il n’a jamais atteint les quarts. Mais pour le moment, l’objectif est ailleurs : faire un pas de plus vers son meilleur niveau à chaque entrée sur le terrain.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *