Troicki prochain capitaine de la Serbie en Coupe Davis ?

Selon le site spécialisé SportKlub, Viktor Troicki (34 ans) va bientôt prendre sa retraite pour devenir capitaine de l’équipe serbe de Coupe Davis.

Viktor Troicki and Novak Djokovic, ATP Cup, 2020

Il est celui qui a remporté le cinquième point décisif lors de la finale de 2010 face à la France, permettant à son pays de soulever la première (et seule, pour le moment) Coupe Davis de son histoire. Viktor Troicki va continuer à aider son pays d’une autre façon, en devenant capitaine de l’équipe de Serbie de Coupe Davis. C’est en tout cas ce que révèle le site spécialisé dans le sport des Balkans, SportKlub. Le natif de Belgrade, qui fêtera ses 35 ans en février prochain, va bientôt officialiser sa retraite de joueur, pour remplacer Nenad Zimonjic dans le role capitaine. On devrait donc le voir officier à Madrid du 22 au 28 novembre prochains, dans cette nouvelle formule de la Coupe Davis, intronisée en 2019 (la Serbie avait été éliminée en quarts de finale) et annulée en 2020 pour cause de pandémie de coronavirus. La Serbie, tout comme la France, est d’ores et déjà assurée de disputer la phase finale (tout comme l’Espagne, le Canada, la Grande-Bretagne et la Russie, demi-finalistes de la dernière édition) en 2021, car elle a reçu une invitation.

Viktor Troicki, Serbia, 2013

Trois tournois gagnés pour Troicki

Viktor Troicki, s’il ne joue pas en 2021, finira sa carrière en tant que 201eme joueur mondial. Il a grimpé jusqu’à la 12eme place au classement ATP en juin 2011, après avoir disputé un huitième de finale à Roland-Garros. Il a remporté trois tournois durant sa carrière, à Moscou en 2010 et à Sydney en 2015 et 2016, et a perdu six finales (Washington 2008, Bangkok 2009, Sydney et Moscou 2011, Stuttgart 2015 et Sofia 2016). En Grand Chelem, il n’a jamais réussi à dépasser le stade des huitièmes de finale, qu’il a atteint à cinq reprises (trois fois à Roland-Garros, deux fois à Wimbledon). Il avait également été suspendu de juillet 2013 à juillet 2014 pour avoir refusé de faire un prélèvement sanguin lors du Masters 1000 de Monte-Carlo. Mais c’est bel et bien ce cinquième match remporté contre Michael Llodra le 5 décembre 2010, pour apporter la Coupe Davis à son pays, qui restera comme le moment le plus fort de sa carrière.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *