le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

La Grande-Bretagne première, la France deuxième avec un (très) mince espoir de qualification

La Grande-Bretagne termine en tête du groupe C, devant la France, qui garde un infime espoir de qualification, et la République tchèque.

Britain's Joe Salisbury and Neal Skupski celebrate with teammates after winning their doubles match against Czech Republic's Tomas Machac and Jiri Vesely Tennis – Davis Cup Finals – Group C – Britain v Czech Republic – Olympiahalle, Innsbruck, Austria – November 28, 2021 Britain’s Joe Salisbury and Neal Skupski celebrate with teammates after winning their doubles match against Czech Republic’s Tomas Machac and Jiri Vesely || 213995_0019

Coupe Davis 2021 | Résultats et classements | Calendrier

En cas de victoire de la République tchèque 2-1 face à la Grande-Bretagne, la France, au pourcentage de sets gagnés, aurait terminée troisième et dernière du groupe C. Mais les Tchèques n’ont pas gagné. Après la victoire surprise de Tomas Machac face à Daniel Evans (6-2, 7-5) et le succès de Cameron Norrie contre Jiri Lehecka (6-1, 2-6, 6-1) le duo composé de Jiri Vesely et Machac s’est incliné face à la paire formée de Joe Salisbury et Neal Skupski (6-4, 6-2). Les Britanniques rejoignent ainsi l’Italie et la Croatie en quarts de finale.

Lors du simple initial, Machac,143e mondial et 21 ans, a réussi un exploit en faisant tomber le 25e du classement ATP. Pour ce faire, le natif de Beroun s’est monté impérial lors du premier set : deux breaks, aucune balle de break concédé, 92 % des points gagnés derrière son premier service. Lors de la seconde manche, mené 4-1, il a réussi à renverser la situation pour s’imposer 7-5 grâce, entre autres, à 48 % des points gagnés derrière la première balle adverse, et 44 % sur la deuxième.

La France déjà devancée par la Suède au classement des meilleurs deuxièmes

Bien que bousculé le temps d’un set par Lehecka, tombeur de Richard Gasquet jeudi, Cameron Norrie a ensuite mis les deux équipes à égalité. Prenant la lise en jeu adverse d’entrée de troisième round, le gaucher aux gestes amples s’est donné encore un peu plus d’air grâce à un double break pour mener 6-1, 2-6, 5-1 avant de boucler l’affaire dans la foulée.

La première place de la poule s’est jouée lors du double. Rodés à l’exercice, Salisbury et Skuspki, respectivement numéro 3 et 20 mondiaux de la spécialité, n’ont laissé aucune chance à Vesely et Machac. Victoire en 1h05, sans avoir la moindre balle de break à défendre. Si les Britanniques sont qualifiés et les Tchèques éliminés, la France a encore une infime chance de poursuivre son aventure.

Les six premiers de chaque poule et les deux meilleurs deuxièmes passent en quart de finale. Avec une victoire 2-1 et une défaite 2-1, la France a déjà un moins bon bilan que la Suède, seconde du groupe B derrière le Kazakhstan avec une victoire 3-0 et une défaite 2-1. Et si, par exemple, l’Allemagne battait l’Autriche ce dimanche soir pour prendre la tête du groupe F devant la Serbie, cette dernière, avec une victoire 3-0 et une défaite 2-1, passerait également devant les Bleus au classement des meilleurs deuxièmes.

Grande-Bretagne – République tchèque : 2-1

Machac (GB) bat Evans (RTC) : 6-2, 7-5
Norrie (GB) bat Lehecka (RTC) : 6-1, 2-6, 6-1
Salisbury/Skupski (GB) bat Lehecka/Vesely (RTC) : 6-4, 6-2

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *