le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

TEST – Kyrgios fait le show et offre un carton plein à l’Australie

ATP CUP – En battant le Grec Stefanos Tsitsipas en trois sets (7-6, 6-7, 7-6), Nick Kyrgios offre à l’Australie un carton plein en phase de groupes. De son côté, l’Allemand Alexander Zverev a connu, cette nuit, une nouvelle désillusion en s’inclinant face au Canadien Denis Shapovalov (6-2, 6-2).

Déjà qualifiée pour les quarts, l’Australie a encore brillé face à la Grèce (2-0). Après la victoire difficile de John Millman face à Michail Pervolarakis (4-6, 6-1, 7-6), la rencontre entre Nick Kyrgios et Stefanos Tsitsipas était très attendue. Et elle a tenu toutes ses promesses. Comme à Washington l’an passé, l’Australien a eu besoin de trois sets pour venir à bout du sixième mondial. Cette fois-ci, Nick Kyrgios, passé à deux points de perdre la rencontre, n’a remporté que des jeux décisifs.

Encore une fois, l’Australien n’a pas tremblé sur sa mise en jeu : 25 aces, 81% de points remportés sur son premier service et surtout il a sauvé les deux balles de break de Stefanos Tsitsipas. Le natif de Canberra, qui confirme son bon début de saison 2020, permet à l’Australie d’enchaîner une troisième victoire dans cette ATP Cup.

Zverev encore au tapis

Toutes les belles séries ont une fin. Avant la rencontre de cette nuit, Alexander Zverev n’avait jamais perdu face à Denis Shapovalov (l’Allemand menait 3-0). Mais le Canadien a profité de la mauvaise passe du 7e joueur mondial, ne lui laissant que quatre petits jeux. Avec douze aces à son actif, le 14e à l’ATP a converti quatre des cinq balles de break (80%) qu’il s’est procurées et a sauvé la mise à deux reprises lorsqu’Alexander Zverev était sur le point de prendre son service. Déjà dominé par Alex de Minaur et Stefanos Tsitsipas, Zverev débute mal l’année alors que l’Open d’Australie, dont il était 8e de finaliste en 2019, se profile.

Malgré la belle victoire de Jan-Lennard Struff contre Felix Auger-Aliassime en deux sets (6-1, 6-4), le double allemand (Krawietz-Mies) a cédé face au duo canadien, Auger-Aliassime – Shapovalov (6-3, 7-6).

La Grande-Bretagne a elle été impériale face à la Moldavie. En effet, les coéquipiers de Jamie Murray n’ont pas perdu le moindre set. En simple, Daniel Evans et Cameron Norrie ont respectivement pris le meilleur sur Radu Albot (6-2, 6-2) et Alexander Cozbinov (6-2, 6-2). La paire britannique (J.Murray-Salisbury) s’est ensuite imposée contre les deux joueurs de simple moldaves (6-2, 6-3). La Grande-Bretagne s’assure donc la première place du groupe C, après la victoire de la Belgique face à la Bulgarie (2-1, avec notamment le succès de Goffin contre Dimitrov 4-6, 6-2, 6-2).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Im all about the vibes ☺️?

Une publication partagée par NK (@k1ngkyrg1os) le

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.