Aryna Sabalenka en 2020 : Trois titres, mais toujours un blocage en Grand Chelem

La Biélorusse Aryna Sabalenka possède toute la puissance et les compétences requises pour réussir au plus haut niveau, mais à l’approche de 2021, les Grands Chelems restent un obstacle à franchir.

Aryna Sabalenka a terminé l’année 2020 comme elle l’avait commencée, classée 11e au classement WTA et essayant toujours de trouver la solution pour produire son meilleur tennis lors des tournois majeurs.

  • Classement à la fin de la saison 2019 : 11
  • Classement à la fin de la saison 2020 : 11
  • Victoires/Défaites en 2020 : 24/10
  • Titres : 3

Meilleure performance : Victoire à Doha

Aryna Sabalenka a remporté son premier titre à Doha, avec une brillante performance en finale pour priver Petra Kvitova du titre. Mais à bien des égards, sa victoire à Ostrava a été encore plus impressionnante. Après avoir battu Coco Gauff lors de son premier tour, au terme d’un tie-break décisif, elle était menée 6-0, 4-0 par Sara Sorribes Tormo lors du deuxième tour, avant de renverser complètement la vapeur et de remporter la victoire en s’arrogeant 12 jeux d’affilée. De là, elle a été inarrêtable, battant Jennifer Brady puis Victoria Azarenka pour décrocher le septième titre de sa carrière.

Meilleure performance en Grand Chelem : Un 3e tour à Roland-Garros

2020 a encore été une année décevante en Grand Chelem pour Sabalenka, qui a perdu au premier tour de l’Open d’Australie contre Carla Suarez Navarro et au deuxième tour de l’US Open face à Victoria Azarenka. Sa meilleure performance s’est produite à Roland-Garros, où elle a atteint le troisième tour avant d’être battue par la ruse de Ons Jabeur.

Aryna Sabalenka, 2020 Roland-Garros

Le grand moment de sa saison : Son succès sur Kvitova en finale de Doha

Battre Kvitova pour gagner à Doha fut le temps fort de l’année 2020 pour Sabalenka. Kvitova avait éliminé la numéro un mondiale Ashleigh Barty au tour précédent et était la favorite de la plupart des observateurs. Mais Sabalenka a réalisé une performance parfaite, toute en puissance, pour s’imposer 6-3, 6-3.

Le « pire » moment de sa saison : Sortie prématurée à Melbourne

Forcément sa défaite dès le premier tour de l’Open d’Australie. Bien que Carla Suarez Navarro, qui a remporté le choc 7-6, 7-6, soit une adversaire coriace, Sabalenka était présentée comme une outsider crédible pour le titre. Mais Sabalenka s’est faite sortir au premier tour pour la deuxième fois en trois ans à Melbourne.

Aryna Sabalenka, 2020 Australian Open

Dans les médias

Sabalenka est connue pour sa nature fougueuse sur le terrain. Mais en dehors de celui-ci, elle peut être très amusante – et une assez bonne danseuse aussi.

Son auto-évaluation : Satisfaite de bien finir 2020

Après le creux de l’Australie, Sabalenka a été heureuse de montrer sa meilleure forme à la fin de la saison, notamment en finale à Ostrava contre Victoria Azarenka.

« Je suis tellement heureuse d’avoir pu jouer à un haut niveau dès le premier point », a déclaré Sabalenka. « J’ai pu rester avec elle et cela ne m’a pas affectée, donc je suis vraiment heureuse de cette victoire. C’est tellement important pour moi ».

« Après quelques matches parmi les plus difficiles que j’ai eus, je sentais moins de pression quand j’en jouais d’autres. J’ai pu jouer plus librement, et je savais que je pouvais revenir quoi qu’il arrive. Des matchs comme ceux que j’ai joués cette semaine m’ont aidée à être plus régulière et plus concentrée ».

L’avis de Tennis Majors

Lorsque Sabalenka est sur le terrain, sa puissance fait d’elle une réelle menace sur toutes les surfaces. Mais surtout sur dur, où elle se sent plus en sécurité dans son jeu de jambes. Mais les Grands Chelems restent un problème pour elle, avec seulement un huitième de finale dans sa carrière jusqu’à présent. Elle devra trouver le moyen de gérer la pression des plus grandes occasions si elle veut rivaliser avec les meilleures au moment où cela compte le plus.

Mais à 22 ans, elle est encore en train d’apprendre sur le circuit et, aux portes du top 10 mondial, elle sait que quand elle pourra réussir sur la durée d’une quinzaine, alors elle pourra être une sérieuse concurrente pour de grands titres. Elle espère le prouver en 2021.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *