Le Top 20 post-confinement : Les larmes de Djoko, le coup de chaud de Paire

Depuis la reprise du tennis aux alentours de la mi-mai, des matches se sont déroulés un peu partout dans le monde, malgré l’arrêt des circuits traditionnels. Tennis Majors a compilé et classé les 20 plus marquants. Voici la première partie de ce Top 20, qui dévoile les rencontres classées de la 16e à la 20e place.

Top 20 post-confinement (Part 1, 16-20)

20 – Thiem et Sinner avaient la main verte

  • Qui : Dominic Thiem bat Jannik Sinner (6-3, 7-6[5])
  • Où : Bett1 Aces, Berlin (Allemagne), gazon
  • Ce qu’il s’est passé : Un Thiem au top accroché par Sinner, grand espoir du tennis mondial.

À 18 ans, Jannik Sinner a le potentiel pour être une future star du circuit mondial. Doté d’une grande puissance et d’un très bon revers, l’Italien est le plus jeune joueur du Top 100 (73e). Dominic Thiem a eu du mal face à lui lors du Bett1 Aces à Berlin. Le numéro trois mondial a dû sortir le grand jeu pour se défaire du dernier vainqueur du Masters Next-Gen, qui n’était pas loin de pousser l’Autrichien à jouer un 3e set. Malgré la défaite, Sinner a signé l’un points de l’année en remportant un rallye de 23 coups grâce à une volée plongeante. Les deux hommes ont proposé un grand spectacle sur le gazon allemand, et se sont même retrouvé en finale du deuxième Bett1 Aces, sur dur cette fois, avec encore une victoire de Thiem.

Dominic Thiem and Jannik Sinner, Bett1 Aces 2020

19 – Le thriller Tsitsipas-Gasquet

  • Qui : Stefanos Tsitsipas bat Richard Gasquet 17-12, 14-15, 15-12, 13-15, 5-3
  • Où : Ultimate Tennis Showdown, Mouratoglou Tennis Academy, Sophia Antipolis, dur extérieur
  • Ce qu’il s’est passé : Tsitsipas s’est sorti du piège d’un Gasquet étincelant, après avoir sauvé trois balles de match.

Le dernier match de la deuxième journée de l’Ultimate Tennis Showdown a accouché d’un superbe thriller. « The Greek God » Stefanos Tsitsipas est sorti vainqueur de son combat face au Virtuose Richard Gasquet, à la mort subite. Déjà surprenant la veille lors de son succès contre Goffin, le Français a une nouvelle fois impressionné en bousculant le numéro six mondial avec un jeu très agressif. Surpris, Tsitsipas a été poussé à la mort subite et a dû faire face à trois balles de match. Mais toujours très calme et sûr de sa force, « The Greek God » les a effacées avant de finalement s’imposer et confirmer sa première place au classement général. Un Tsitsipas insubmersible, un Gasquet flamboyant : merci messieurs.

18 – Le show et le coup de chaud de Benoît Paire

  • Qui : Corentin Moutet gagne par abandon de Benoît Paire (15-0, 15-0, 15-0, 15-0)
  • Où : Ultimate Tennis Showdown, Mouratoglou Tennis Academy, Sophia Antipolis, dur extérieur
  • Ce qu’il s’est passé : Etouffé par la chaleur, Benoît Paire quitte le court au troisième quart-temps de son match contre Corentin Moutet, dans l’incompréhension la plus totale.

Un arbitre médusé, un Corentin Moutet hors de lui, et un Benoît Paire regard dans le vide, bras ballants, couché sur un fauteuil. The Tornado a décroché sa place pour le Final 4 de la deuxième édition de l’UTS dans une totale incompréhension. Et Paire a une fois de plus fait le show. Sous les 40 degrés de Sophia-Antipolis, The Rebel a subi de plein fouet les coups de Moutet, en meilleure forme. “The Tornado” a remporté les deux premiers quarts-temps avant que Paire ne quitte le court, épuisé, sans prévenir. Le Français est habitué à ce genre de frasques. Il en est même devenu le roi des réseaux sociaux. Il a été aperçu en train de se vider une bouteille sur la tête en plein match, de s’allonger sur le court, de se qualifier de « débile »… Santé Benoît !

Benoît Paire, UTS 2020

17 – Rublev a gâché la fête à Kitzbühel

  • Qui : Andrey Rublev bat Dominic Thiem 6-2, 5-7, 10-8
  • Où : Thiem 7, Kitzbühel (Autriche), terre battue extérieure
  • Ce qu’il s’est passé : Le Russe Rublev a battu Thiem sur ses terres, en finale de son propre tournoi. 

Dominic Thiem avait battu Andrey Rublev (7-5, 6-4) en phase de poule et, en tant qu’organisateur du tournoi, il était attendu qu’il aille jusqu’au titre, surtout sur terre battue. Mais le finaliste des deux dernières éditions de Roland-Garros, peut-être émoussé par son 24e match post confinement, n’a pas été capable de réitérer sa performance. Il a été battu par un Rublev très inspiré, et pas perturbé par le retard de deux heures à cause de la pluie. Le Russe a su rester calme après avoir perdu la deuxième manche, pour se montrer le plus fort au super tie-break du troisième set. Crime de lèse-majesté, Rublev a battu Thiem chez lui, sur sa surface fétiche, et en finale.

Andrey Rublev, UTS 2020

16 – L’émotion de Novak Djokovic

  • Qui : Novak Djokovic en larmes après sa victoire 4-0, 1-4, 4-2 sur Alexander Zverev
  • Où : Adria Tour, Belgrade, terre battue extérieure
  • Ce qu’il s’est passé : Novak Djokovic ému de jouer devant son public

Djokovic était fier d’organiser la première étape de l’Adria Tour chez lui, à Belgrade. Après sa victoire contre Alexander Zverev en trois manches, lors d’un match disputé au meilleur des quatre jeux et non six comme sur le circuit ATP (4-0, 1-4, 4-2), le Serbe n’a pas pu cacher son émotion au moment de recevoir une ovation de la part du public de Belgrade. « Son » public. « Je suis tout simplement submergé par l’émotion, car cela me rappelle mon enfance, a-t-il lancé. J’ai quand même grandi sur ces courts. Ils représentent beaucoup pour moi. »

Novak Djokovic, Adria Tour, 2020

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *