L’Open d’Australie face au mécontentement des habitants de l’hôtel où séjourneront les joueurs

L’Open d’Australie doit faire face à une nouvelle menace : les propriétaires d’appartements dans l’hôtel où doivent être confinés les joueurs envisagent de porter plainte, faute d’avoir été mis au courant par Tennis Australia et par peur d’être contaminés par le coronavirus.

Melbourne 2020

Après le Coronavirus, l’Open d’Australie pourrait maintenant faire face à une menace bien plus inattendue. Selon les protocoles sanitaires mis en place, les joueurs arrivant à Melbourne devront rester dans un hôtel spécifique pour 14 jours de quarantaine avant d’être autorisés à jouer. Ils seront toutefois autorisés à quitter l’hôtel, sous surveillance, jusqu’à cinq heures par jour pour s’entraîner et se maintenir en forme.

Selon le Sydney Morning Herald, les propriétaires de 36 appartements à l’hotel The Westin, à Melbourne, craignent que Tennis Australia envisage d’y placer des joueurs, ce qui pourrait répandre le virus et les mettre en danger. Ils menacent ainsi d’intenter une action en justice.

Les propriétaires pas consultés au préalable ?

Les propriétaires assurent également qu’ils n’ont pas été prévenus à l’avance.

“C’est incroyablement osé de nous présenter les choses comme si c’était déjà décidé. Il y a des questions légales et de santé publique importantes qui n’ont pas été examinées”, explique Mark Nicholson, qui possède un appartement dans le quartier depuis 15 ans.

Serena Williams, Australian Open 2020

D’après Nicholson, certains résidents ont pris connaissance des plans de Tennis Australia seulement deux jours avant Noël, cinq jours après que le gouvernement de l’Etat de Victoria les ait validés. Des habitants de l’hôtel étant particulièrement vulnérables en raison de leur âge, il pointe le risque réel, et selon le Sydney Morning Herald, ils vont porter l’affaire devant la cour suprême de l’Etat de Victoria.

Ce que cela signifie pour les joueurs

Les joueurs doivent arriver en Australie et débuter leur quarantaine entre le 15 et le 17 janvier. Il est prévu qu’ils restent isolés pendant 14 jours avant le tournoi. Tous les joueurs doivent rester à l’hôtel, à part cinq heures par jour, dédiées à l’entraînement, au travail physique et aux soins. Chaque joueur sera aussi testé cinq fois avant le début du tournoi et Tennis Australia a répété que tout était sécurisé.

Le directeur de l’Open d’Australie, Craig Tiley, a défendu son plan :

“Ils seront transportés depuis l’hôtel, qui sera le seul pour les joueurs, et seront amenés aux terrains pour cinq heures par jour maximum et pendant 14 jours, ils ne pourront faire que ça.”

Quelle est la situation à Melbourne?

L’Etat de Victoria, où le tournoi doit se dérouler, a interdit la venue de voyageurs venant de Nouvelle-Galles du Sud. Dès lors la question se pose d’autoriser des joueurs venus du monde entier à pénétrer sur le territoire de l’Etat pour l’Open d’Australie. Même s’il n’y avait que 36 cas déclarés dans l’Etat au 4 janvier, l’Australie s’est montré particulièrement ferme dans sa gestion de la pandémie et des restrictions supplémentaires seront prises si de nouveaux cas sont détectés.

Maître Graeme Efron, avocat qui représente les propriétaires du Westin, a fait part de son inquiétude :

“Une faille pourrait bloquer toute la ville. Il est intéressant de voir que nous ne laissons entrer personne en provenance de Nouvelle-Galles du Sud, mais nous invitons des gens de pays à haut risque à venir Melbourne pour jouer au tennis.”

Maître Efron a été missionné demander une ordonnance de la cour suprême de l’Etat de Victoria, si l’hôtel ne répond pas à la demande des propriétaires pour que leur soient dévoilés les détails de la quarantaine et du plan d’urgence.

Tennis Majors a contacté Tennis Australia pour une réponse officielle sur le sujet. Aucun commentaire n’a encore été fait.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *