Aucun cas de COVID-19 parmi les 507 tests réalisés à l’Open d’Australie

Tennis Australia a confirmé qu’aucun résultat positif au COVID-19 n’avait été enregistré parmi les 507 tests passés vendredi pour les résidents du Grand Hyatt. Les compétitions ont repris à Melbourne Park jeudi.

Grand Hyatt, Melbourne

L’optimisme manifesté jeudi par Craig Tiley, le directeur de l’Open d’Australie, a été traduit par les faits vendredi après-midi (heure australienne). Aucun des 160 tests passés par les joueuses et joueurs du tournoi ayant séjourné au Grand Hyatt en janvier n’est positif à la COVID-19 après la vaste campagne menée la veille. Il en va de même pour les 347 tests des autres personnes liées de près ou de loin à l’Open d’Australie, coaches, accompagnants et officiels. Tennis Australia l’a confirmé par un tweet lapidaire.

Ces résultats confortent Craig Tiley dans son calendrier présenté jeudi, et qui consistait à débuter l’Open d’Australie lundi comme prévu, non sans avoir terminé les Melbourne Summer Series et l’ATP Cup entre vendredi et dimanche. Les matchs ont repris normalement dans nuit la nuit de jeudi à vendredi.

Les autorités locales australiennes n’ont pas encore indiqué que d’autres résultats positifs lui étaient parvenus suite à la campagne de tests menés dans la ville, 36 heures après la révélation d’un cas de COVID-19 chez un homme de 26 ans employé au Grand Hyatt Hotel et par ailleurs pompier volontaire.

La variant retrouvé dans son corps est bien le variant britannique, présumé plus contagieux. L’Etat de Victoria, qui n’avait pas enregistré de cas de virus en 28 jours, ne sait toujours pas comment l’homme a pu être contaminé. 299 personnes ont été identifiées comme cas contact et sont soumises à une quarantaine de 14 jours.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *