En larmes après s’être tordue la cheville, Venus Williams a mis un point d’honneur à aller au bout de son match

Venus Williams s’est inclinée 6-1, 6-0 au 2e tour de l’Open d’Australie face à Sara Errani. Mais plus que le score, l’histoire retiendra qu’après s’être tordue la cheville dans le premier set, Venus Williams a tenu à aller au bout de la rencontre, en véritable championne.

Venus Williams, Open d'Australie 2021

Venus Williams n’est décidément pas faite du même bois que les autres. En 27 ans de carrière sur le circuit WTA, l’Américaine n’a abandonné qu’une seule fois en Grand Chelem, à l’Open d’Australie en 2011, face à Andrea Petkovic. Ce mercredi aurait pu être le deuxième abandon de Venus à Melbourne. Mais la joueuse de 40 ans a fait preuve d’une très grande résilience. Déjà bien strappée au genou gauche avant le début de la rencontre, Venus s’est violemment tordue la cheville droite en fin de première manche, lorsqu’elle était menée 5-1. 

Une fois le set perdu, l’Américaine a demandé un temps-mort médical tout en étant en larmes sur sa chaise. Un temps-mort qui a duré une quinzaine de minutes… Le médecin a mis du temps à venir s’occuper de Venus sur la John Cain Arena, ce qui a étonné Sara Errani qui a même demandé à ce que quelqu’un s’occupe rapidement de l’Américaine, puis la joueuse de 40 ans a enchaîné deux temps morts médicaux : un pour sa cheville et un pour son genou.

“Je n’ai pas compris ce qu’elle avait au début. J’avais vraiment peur, parce que je ne savais pas ce qui s’était passé. Je ne sais pas. J’ai eu peur. Je la surveillais. Je disais à l’arbitre de chaise que quelqu’un aille la voir, parce que je ne pouvais pas”, a expliqué Errani à l’issue de la rencontre.

L’attitude de Venus saluée sur Twitter

Alors que l’abandon de Venus Williams semblait être la seule issue, cette dernière a relevé la tête et est retournée sur le court, raquette en main, pour finir la rencontre. Ne pouvant pas s’appuyer sur sa cheville pour servir et étant limité dans ses déplacements, la native de Lynwood s’est logiquement inclinée 6-1, 6-0.

Mais elle a tout de même montré une attitude de championne en s’encourageant à chaque point, même lorsqu’elle était menée 6-1, 5-0. Sur les réseaux sociaux, beaucoup d’observateurs ont tenu à lui rendre hommage en saluant son courage et sa détermination, malgré sa blessure et le score.

L’Américaine, qui aura 41 ans en juin prochain, a quitté la John Cain Arena sous les applaudissements d’un public très admiratif devant cette grande championne. Elle a tweeté un message pour ses fans sur son compte Instagram quelques heures après la rencontre.

“On ne peut pas toujours se préparer à la victoire ou à la catastrophe dans le sport ou dans la vie. On ne peut pas tout contrôler. Ce que vous pouvez contrôler, c’est la façon dont vous gérez les hauts et les bas. Quel que soit le résultat, je garde toujours la tête haute et je laisse tout ce que j’ai sur le terrain. Je ne regarde jamais en arrière en ayant des regrets. Il faut toujours regarder vers l’avant, le rêve le plus profond que l’on puisse avoir…”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *