Major Talk #5 – Venus Williams

Major Talk est une série d’interviews menées par la joueuse professionnelle Alizé Lim pour Tennis Majors. Pour ce cinquième épisode, Venus Williams s’est prêtée au jeu.

17 June 2020

Légende vivante du tennis féminin, dont elle a été l’une des plus grande promotrice en plus d’avoir été l’une des meilleures joueuses de l’histoire, Venus Williams s’est confiée à Alizé Lim pour Tennis Majors, dans le cinquième épisode de Major Talk. À bientôt 40 ans, elle a toujours des grandes ambitions comme joueuse professionnelle.

Venus s’était fixé les JO 2020 comme objectif, et leur report ne fait que renforcer sa motivation.

“De toutes façons je ne pense pas que j’allais prendre ma retraite après les JO. Mais comme cette année ne compte pas, on verra ce qui se passe. Je n’aurai pas 80 ans sur le court, ça c’est sûr, sauf s’il y a un circuit spécial pour moi. (rires) Je peux jouer au padel ou autre. On verra comment je me sens.”

Venus Williams

À près de 40 ans (elle les aura le 17 juin), elle n’a pas fini de rêver.

“Il faut toujours avoir des rêves. Si tu as accompli tous tes rêves, soit tu ne veux rien d’autre, soit tu es mort. Moi, je continue d’avoir des rêves. Ce n’est jamais assez quand tu gagnes quelque chose. Ce n’est jamais assez quand tu perds quelque chose Ce n’est jamais assez. J’aimerais toujours remporter Roland Garros. J’en était pas loin. Pareil pour l’Open d’Australie. J’ai toujours des ambitions en double aussi, et en double mixte.”

“Je ne cherche pas à ce qu’on se souvienne de moi comme la meilleure”

Pourtant, être la meilleure, dominer, n’a jamais été l’une de ses motivations profondes.

“Je pense qu’il y a tellement de choses qu’on ne peut pas avoir et tellement de choses qu’on voudrait avoir dans la vie en général, alors dominer… Je ne cherche pas à ce qu’on se souvienne de moi comme la meilleure. Personnellement, je suis très croyante. Je pense qu’il y a une vie après celle-là, que c’est juste le début. Je ne cherche pas toujours à savoir si je suis la meilleure, si je domine. Parce que c’est juste un détail, C’est ma vision des choses et c’est pour ça que je ne m’en fais pas.”

Une fois à la retraite, Venus est catégorique, elle ne se voit pas rester dans le tennis.

“Non… J’ai fait le tour et je dois passer à autre chose. Si je fais ça toute ma vie, qu’est ce que ça dit de moi ? Si j’aimais ça peut-être, mais je ne pense pas que j’aimerais être là pour aider quelqu’un d’autre et attendre qu’ils aillent mieux. Je suis tellement impatiente. Je serais une entraîneure horrible, qui crie, et ferait perdre confiance en soi.”

Major Talk

#5 Venus Williams

Par Tennis Majors avec Scrine

CREDITS
Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *