Federer va tester son genou à Dubai

Roger Federer confirme qu’il va s’entraîner à Dubai dans la perspective d’une participation à l’Open d’Australie, même si sa présence dans l’émirat n’est rien d’autre qu’une tradition familiale, dit-il.

Roger Federer, Melbourne, 2020.

Chaque dimanche de décembre apporte une nouvelle contribution à la question de l’avenir de Roger Federer. Une semaine après la douche froide de la cérémonie des Swiss Sports Awards, au cours de laquelle Roger Federer avait mis son avenir en suspens au point de ne pas exclure une retraite, l’hypothèse d’une participation à l’Open d’Australie a retrouvé du crédit ce dimanche avec les déclarations du Suisse et de Craig Tiley.

L’organisateur en chef de l’Open d’Australie Craig Tiley a répété ce qu’il avait affirmé en octobre : le premier majeur de l’année est à l’agenda de la légende suisse de trente-neuf ans.

« Tous les joueurs de niveau international se sont engagés à être en Australie, a dit Tiley, cité par le journal australien The Age. Evidemment, c’est le tout début de saison, et beaucoup de choses peuvent encore se passer avant le tirage au sort, mais l’intention de tout le monde est claire… Tous les joueurs se sont engagés, Roger Federer compris. »

Au moment des Swiss Awards, le joueur suisse avait indiqué que les trois semaines à venir seraient cruciales sur l’analyse de son potentiel et c’est un message que Tiley reprend à son compte.

« Roger nous a dit que la date du 8 février rendait les choses plus jouables pour lui, mais tout dépendra des réactions de son corps à l’opération dans les deux ou trois prochaines semaines. »

Federer a subi deux arthroscopies à son genou droit en février et juin.

Federer : “mettre mon genou à l’épreuve du tennis”

Cité ce dimanche par le magazine zurichois Schweizer Illustrierte, Roger Federer confirme qu’il a atterri à Dubai cette semaine mais affirme que c’est essentiellement pour des raisons familiales.

« C’est ici que nous passons Noël depuis que nous avons des enfants. Nous sommes à la maison en famille. »

Mais Federer confirme aussi qu’il va travailler son tennis et se tester définitivement avec son coach Ivan Ljubicic.

« Maintenant, je dois vraiment mettre mon genou à l’épreuve du tennis, avec l’espoir que ce sera suffisant pour tenter d’aller à l’Open d’Australie. Ça n’aurait vraiment pas été idéal de faire ça en indoor. »

Il y a une semaine, le Suisse, demi-finaliste en 2020 (photo Antoine Couvercelle / Panoramic), avait déclaré :

« J’adorerais aller en Australie, mais ça va être très juste avec mon genou. J’avais espéré être à 100 % de mes moyens dès octobre, mais ce ne fut malheureusement pas le cas et ce n’est toujours pas le cas aujourd’hui. »

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *