6-1 6-0 6-3 : Nadal a croqué McDonald

Rafael Nadal a expédié l’Américain Mackenzie McDonald en trois manches, 6-1 6-0 6-3, pour rejoindre le troisième tour de Roland-Garros. Il affrontera la vainqueur de la rencontre entre Nishikori et Travaglia.

Rafael Nadal - Roland-Garros 2020

Roland-Garros 2020 – Deuxième tour
Nadal (No 2) bat McDonald : 6-1 6-0 6-3

  • L’information principale : Rafael Nadal n’a concédé que quatre jeux contre Mackenzie McDonald.
  • Vous apprendrez aussi : Le Majorquin a passé tout juste 100 minutes sur le court.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Vous comprendrez pourquoi le Roland-Garros 2020 de Nadal est bien lancé.

Après un premier tour remporté face à Gerasimov, Rafael Nadal, tête de série No 2, est clairement monté en puissance ce mercredi. Opposé à l’Américain McDonald, le Majorquin a rendu une copie parfaite pour rallier le troisième tour de Roland-Garros. 31 coups gagnants, une belle efficacité sur première balle (37/49 quand il l’a passé), le tenant du titre s’est imposé en trois manches, 6-1 6-0 6-3, et n’a pas chômé. Il n’a eu besoin que d’1h40 pour se défaire de son adversaire du jour.

Malgré un premier jeu accroché, Nadal a vite enclenché la seconde. Très rapidement dans la rencontre, il a laissé son adversaire subir et l’a torpillé en coup droit. Après 35 minutes de jeu et deux breaks dans la poche, l’Espagnol a remporté le premier acte 6-1. De quoi enterrer les potentielles chances du joueur américain.

McDonald sans aucune solution

Sans aucune pression, McDonald n’a pas réussi à trouver de solutions dans la deuxième manche, perdant trois fois sa mise en jeu. Trop facile pour Nadal qui s’est contenté de distribuer le jeu pour faire ses gammes en revers et en coup droit. Pour preuve, à 0-4 contre lui, le 211e joueur mondial, a tenté un service à la cuillère sans réelle conviction, comme désabusé. Le natif de Manacor l’a allumé en coup droit pour remporter le point.

Dans le dernier acte, le joueur sorti des qualifications a commencé à jouer plus long pour inquiéter son adversaire un peu plus. Mais rien n’y a fait, Nadal était beaucoup trop fort pour lui. Quatre jeux échappés, moins de deux heures sur le court, le joueur de 34 ans n’a pas traîné pour rallier le troisième tour. Il affrontera le vainqueur de l’opposition entre Nishikori et Travaglia pour obtenir sa place en deuxième semaine.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *