Cette fois, Garcia n’a pas réussi de remontada

Alors qu’Elina Svitolina dédie sa victoire contre Caroline Garcia (6-1, 6-3), dimanche en huitièmes de finale de Roland-Garros, à Gaël Monfils, la Française est logiquement sous le coup de la déception.

Caroline Garcia, Roland-Garros 2020

Caroline Garcia, écrasée par Elina Svitolina en une heure de jeu dimanche sur le Central (6-1, 6-3), ne peut que constater poliment les dégâts. Il y a deux jours, face à Elise Mertens, elle avait déjà perdu la première manche 6-1 (avant de s’imposer 1-6, 6-4, 7-5), mais…

« C’était le même début qu’il y a deux jours au score, mais dans le contenu, ce n’était pas du tout la même chose. L’adversaire évidemment n’était pas la même, les conditions étaient loin d’être les mêmes aussi. Donc plein de paramètres différents. Jamais un scénario pareil… Evidemment, c’est un match compliqué et frustrant sur pas mal de domaines. »

Caroline Garcia - Roland-Garros 2019

Si elle reconnaît avoir eu du mal avec le vent, elle ne se cherche pas d’excuse : « J’aurais pu mieux m’adapter. » Que retirer de ce tournoi, bien lancé au niveau du combat et du mental, mais arrêté si brutalement qu’il pourrait perturber tout ce nouveau travail ?

« Juste à chaud après la défaite, c’est un peu dur d’être lucide et réaliste sur l’ensemble. Donc je réfléchirai à tête reposée lundi, pour voir le positif et le négatif. J’ai gagné trois matchs ; évidemment c’est positif, mais c’est compliqué d’aller plus loin dans la réflexion pour le moment. »

Svitolina « joue » aussi pour Monfils

Svitolina, elle, a totalement fait abstraction de la poignée de supporters adverses. La No 5 mondiale, désormais la mieux classée à Roland-Garros, pense surtout à son petit ami Gaël Monfils :

« Je joue pour nous deux. Je sais combien il est compétiteur et adore jouer devant son public à Paris. Malheureusement, cette année c’est différent. C’est triste qu’il n’ait pas pu jouer son meilleur tennis. Il a commencé l’année sur les chapeaux de roue, je suis vraiment fière de ses efforts. Il s’entraîne, mentalement il va revenir et être encore plus fort. J’adore comment il me pousse à m’améliorer. J’essaie de le motiver également, c’est comme ça qu’il faut fonctionner. Se soutenir mutuellement, et essayer d’avancer tous les deux vers de meilleurs résultats. »

Caroline Garcia sait donc aussi qui remercier.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *