Kenin : « Je n’arrivais plus à bouger »

Blessée à la jambe gauche, Sofia Kenin n’a pu défendre ses chances comme elle l’aurait voulu face à une Iga Swiatek qui a proposé une nouvelle fois un excellent tennis.

Sofia Kenin Roland-Garros Final 2020

Diminuée, bandée à la cuisse gauche, Sofia Kenin aura existé pendant un set avant de s’éteindre lors de sa finale perdue face à Iga Swiatek. “J’ai utilisé mon kiné, j’ai fait tout ce que je pouvais, a détaillé l’Américaine en conférence de presse. Aujourd’hui, après le premier set, je me sentais très fatiguée. Je n’arrivais plus à bouger. J’ai dû appeler mon kiné, mais ça a empiré. Malheureusement, tout cette mésaventure s’est produit pendant le match.”

Kenin : « Elle a joué un excellent tennis »

Malgré sa gêne à la jambe gauche, Kenin a tenu à souligner l’excellent de match de Swiatek.

“Elle a très bien servi, et a bien dicté les échanges avec son coup droit dans le premier set. Elle a réalisé quelques coups formidables, et a joué un excellent tennis. Iga a un excellent coup droit lifté le long de la ligne. Elle joue bien du fond du court. Les choses n’ont pas tourné ma faveur lors du premier set. J’ai joué lentement. Ce sont peut-être les nerfs.”

Kenin : « Beaucoup de choses positives cette année »

L’Américaine reste tout de même sur une superbe année 2020, avec comme point d’orgue son titre à l’Open d’Australie en janvier. Elle trouvait logiquement du positif au moment de se retourner sur sa saison :

“Il y a, bien sûr, l’aspect négatif avec la pandémie. Mais beaucoup d’autres choses ont été positives pour moi cette année. J’ai un bilan de quinze victoires pour deux défaites dans les matchs en Grands Chelems, j’ai donc le meilleur pourcentage de victoires parmi les joueuses. En Australie, j’ai gagné. J’étais en huitièmes à l’US Open et ici, j’ai été en finale. Je joue un excellent tennis. Malheureusement, la saison est terminée pour nous. Ce serait bien d’avoir d’autres tournois. Je vais utiliser ce temps pour reposer ma jambe et commencer la pré-saison.”

Avec de nouveaux rêves plein la tête.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *