Des surprises et un chef-d’oeuvre Thiem-Gaston : la récap de dimanche

Quel dimanche à Roland Garros ! Une journée pleine de rebondissements qui s’est achevée sur un chef d’oeuvre : le combat entre Dominic Thiem et Hugo Gaston.

poignee de mains entre Dominic Thiem (Aut) et Hugo Gaston (Fra)

L’homme du jour : Hugo Gaston prend date

Bénéficiaire d’une wild-card, le 239e joueur mondial n’avait pas remporté le moindre match sur le circuit principal avant ce Roland-Garros. Ce dimanche, il n’est pas passé loin de s’offrir le scalp du vainqueur du dernier US Open, le numéro 3 mondial Dominic Thiem. Hugo Gaston est incontestablement l’homme du jour.

Sur la lancée de son exploit face à Stan Wawrinka, le Toulousain d’1 mètre 73 a dérouté Dominic Thiem par son jeu tout en variation. Impressionnant physiquement et mentalement, Gaston est parvenu à pousser l’Autrichien au cinquième set après avoir été pourtant mené deux manches à rien. S’il n’a pas gagné, Gaston a marqué les esprits pour longtemps.

A lire aussi : 239e mondial et en deuxième semaine, cas rarissime

La femme du jour : Iga Świątek terrasse Simona Halep

Il n’y a plus que trois joueuses du Top 30 dans le tableau féminin, après une énième surprise : l’élimination de Simona Halep. La Roumaine a été battue par Iga Świątek, qui a joué le match de sa vie. La Polonaise, 54e joueuse mondiale, n’a pas concédé la moindre balle de break, et s’est emparée du service de la tête de série numéro 1 à quatre reprise. Résultat : une victoire 6-1, 6-2 dont l’ampleur laisse songeur.

Deux statistiques illustrent bien la prestation immense de Świątek. Le nombre de coups gagnants : 30-12 en faveur de la Polonaise. Et le pourcentage de points gagnés derrière sa première balle de Simona Halep : 53 %, alors qu’elle a passé 51 premières sur 67 points.

La surprise du jour: Jannik Sinner continue d’épater

Certains diront que c’est une demie-surprise, tant Jannik Sinner abordait les huitièmes de finale sur une lancée impressionnante. Fort de deux victoires d’envergure, sur Stefanos Tsitsipas à Rome, puis sur David Goffin, dans des largeurs surprenantes, au premier tour à Roland-Garros. Sans avoir perdu la moindre manche.

Mais le voir aussi renverser Alexander Zverev, tout récent finaliste de l’US Open, en ayant autant le contrôle de la partie (6-3, 6-3, 4-6, 6-3), est tout de même une sacré prouesse.

Sinner Roland Garros 2020

Le match du jour : Gaston – Thiem, un chef d’oeuvre

“Merci Hugo, merci Hugo, merci !”, scandent les mille spectateurs du court Philippe Chatrier. Pendant quelques instants, tout le monde a oublié que ce Roland-Garros se disputait devant 1000 personnes. Une telle ovation après une défaite, c’est dire l’immensité du combat qu’ont livré Dominic Thiem et Hugo Gaston.
Mené 6-4, 6-4, le Français n’a pas lâché. Plus performant au retour, il a donné le tournis à Dominic Thiem par la variété de son jeu, remportant les deux manches suivantes 7-5, 6-3 pour pousser l’Autrichien dans un dernier set de tous les dangers. Dont le numéro 3 mondial est sorti vainqueur à l’expérience.

L’info du jour : les symptômes louches de Zverev

Alors qu’aucun indice ne l’avait laissé présager au cours de la rencontre, Alexander Zverev a semé le trouble sur son état de santé après sa défaite contre Sinner.

“Je suis complètement malade. J’avais du mal à respirer, j’ai de la fièvre. Je n’aurais jamais dû jouer ce match”, a t-il déclaré en conférence de presse.

Une sortie qui laisse planer le doute sur un éventuel test positif à la Covid-19. “Est-ce que j’ai été testé ? Je ne répondrai pas à votre question, surtout après ce que vous avez écrit sur moi ces derniers mois“, a balayé Zverev, en référence aux débats qui avaient suivi son contrôle positif à l’Adria Tour.

L’image du jour : Korda, plus grand fan de Nadal

Sebastian Korda, 20 ans, affrontait son idole d’enfance Rafael Nadal ce dimanche sur le court Philippe-Chatrier. Vainqueur de seulement quatre petits jeux (6-1, 6-1, 6-2), le jeune Américain ne gardera pas un grand souvenir de sa performance. Mais il est reparti avec un objet qui l’aidera à garder ce jour en mémoire : le polo du Majorquin. L’Espagnol le lui a dédicacé après le match, avec l’inscription “À mon ami Sebastian, je te souhaite le meilleur pour ta carrière”.

Le point du jour : bataille de toucher

Saoûlé d’amortis par Hugo Gaston, Dominic Thiem a lui aussi montré qu’il avait du toucher, dans un autre registre…

La déclaration du jour : “S’il continue comme ça, il deviendra un grand, grand joueur”

Après le chef-d’œuvre Thiem-Gaston, le numéro 3 mondial s’est montré dithyrambique au sujet de son jeune adversaire :

« Cela fait très longtemps que je n’ai pas vu un joueur avec un tel touché, a déclaré l’Autrichien. Ses amorties viennent d’une autre planète. S’il continue comme ça, il deviendra un grand, grand joueur et procurera beaucoup de joie dans ce stade à l’avenir »

Les matchs à suivre ce lundi : suite et fin des huitièmes

Court Philippe-Chatrier
Petra Kvitova (n° 7) – Zhang Shuai
Grigor Dimitrov (n° 18) – Stefanos Tsitsipas (n°5)
Novak Djokovic (n° 1) – Karen Khachanov (n° 15)
Fiona Ferro – Sofia Kenin (n° 4)

Court Suzanne-Lenglen
Marton Fucsovics  – Andrey Rublev (n° 13)
Ons Jabeur (n° 30) – Danielle Collins
Pablo Carreño Busta (n° 17) – Daniel Altmaier

Court Simonne-Mathieu
Laura Siegemund  – Paula Badosa

 

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *