Moretton officiellement élu président de la FFT pour quatre ans

Gilles Moretton a été officiellement élu président de la FFT, à la place de Bernard Giudicelli. Sa liste a remporté 61,2% des voix. Âgé de 63 ans, Gilles Moretton, ancien joueur pro, est président de la Ligue Rhône-Alpes.

Gilles Moretton, 2021

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué de la Fédération Française de Tennis, publié samedi en fin d’après-midi :

“Gilles Moretton a été élu ce samedi 13 février, pour quatre ans, à la présidence de la Fédération Française de Tennis. Il succède ainsi à Bernard Giudicelli.

Lors de l’assemblée générale élective de la FFT qui s’est tenue ce samedi en visioconférence, la liste « Ensemble Pour un Autre Tennis », conduite par Gilles Moretton, a obtenu la majorité des suffrages des délégués du tennis français élus par les clubs.

La liste « Ensemble Pour un Autre Tennis » conduite par Gilles Moretton a recueilli 5 648 voix (soit 61,20 %) tandis que la liste « Agir et Gagner 2024 » emmenée par Bernard Giudicelli a obtenu 3 581 voix (soit 38,80 %).

La FFT est administrée par un Comité exécutif de 18 membres (ces sièges ont été attribués aux 18 premiers noms de la liste « Ensemble Pour un Autre Tennis ») qui exercera ses prérogatives sous la surveillance, l’évaluation et le contrôle du Conseil supérieur du tennis (Les 32 sièges au Conseil supérieur du tennis sont répartis, parmi les candidats non élus au Comité exécutif, entre toutes les listes. Il est attribué 16 sièges à la liste arrivée en tête.

Les 16 autres sièges sont répartis entre toutes les listes, y compris celle arrivée en tête, à la représentation proportionnelle suivant la règle de la plus forte moyenne). Au sein de ce Conseil supérieur du tennis, la liste de Gilles Moretton obtient 26 sièges alors que la liste de Bernard Giudicelli en recueille 6.

L’organigramme du Comité exécutif sera connu et communiqué dans les prochains jours. A l’occasion de cette assemblée les membres de la Commission fédérale des litiges (9 personnes) et de la Commission de justice fédérale (8 personnes) ont également été élus.”

Le compte Twitter de Tennis Magazine a live tweeté, samedi soir, la première prise de parole publique de Gilles Moretton. Gilles Moretton y a confirmé sa volonté de changer de fond en comble le fonctionnement de la FFT, de redonner au tennis une image populaire susceptible de drainer les publics vers les clubs et de nommer rapidement une équipe opérationnelle. Il a indiqué ne pas pouvoir se prononcer sur le fond de nombreux dossiers en raison d’un accès aux dossiers jusqu’ici impossible sous le mandat du “président précédent”, Bernard Giudicelli, qu’il n’a pas souhaité citer.

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *