Ils ont marché sur un Roland lunaire : le recap de la 1re journée

En battant David Goffin, Jannik Sinner a lancé l’édition 2020 de Roland-Garros, sous le toit claisermé du Philippe-Chatrier. Une journée marquée par des rencontres jouées, pour certaines, carrément sous la pluie, dans une ambiance totalement inédite à Roland-Garros, presque indescriptible.

La femme du jour : Caroline Garcia, fidèle au poste

La Française Caroline Garcia a réalisé la première sensation de la quinzaine dans le tableau féminin à Roland-Garros. Elle a écarté Anett Kontaveit (n°17), en trois manches, 6-3 4-6 6-3, en livrant une bonne prestation (41 coups gagnants contre 26 de son adversaire). La Tricolore s’était inclinée face à la même adversaire il y a deux semaines à Rome, au premier tour, 6-3 7-6. Garcia sera opposée à la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich pour une place au troisième tour.

Cori Gauff, tombeuse de la demi-finaliste de l’an passé, Johanna Konta, en deux manches, 6-3 6-3, lui dispute objectivement ce titre.

L’homme du jour : Jurij Rodionov, première victoire en Grand Chelem

Jurij Rodionov, qualifié autrichien, 170e mondial, a remporté son premier match en Grand Chelem ce dimanche, à Roland-Garros. Mené deux sets zéro par Jérémy Chardy, le laissant même servir pour le match, Rodionov est sorti de son cocon et a complètement renversé la rencontre. Il s’est imposé 3-6 4-6 7-6 6-4 10-8 en sauvant une balle de match, en 4h36. Au prochain tour, le joueur de 21 ans défiera Norbert Gombos, tombeur, à la surprise générale, de Borna Coric.

Jurij Rodionov - Roland-Garros 2020

Le match du jour : Delbonis – Londero, au bout de la nuit

Comme le match Rodionov-Chardy, le duel 100% argentin a mis du temps à définir un vainqueur. Au bout d’une rencontre de 4h54, c’est le cadet des deux joueurs, Juan Ignacio Londero qui s’est imposé, 6-4 7-6 2-6 1-6 14-12. La dernière manche aura duré 1h51 et se sera terminée sous la pluie. Le 69e joueur mondial met fin à quatre défaites de suite sur le circuit, après avoir sauvé une balle de match dans le dernier acte. Londero se frottera à Marco Cecchinato au tour suivant, tombeur surprise d’Alex de Minaur (No 25).

Juan Ignacio Londero - Roland-Garros 2019

La surprise du jour : Jannik Sinner, prestation XXL 

En ouverture de ce Roland-Garros 2020, Jannik Sinner n’a pas éprouvé de grosses difficultés pour éliminer David Goffin (n°11). Après un premier set accroché, qu’il a remporté 7-5, l’Italien n’a laissé que trois petits jeux à son adversaire qui n’a jamais vraiment réagi. Une victoire 7-5 6-0 6-3 qui ne souffre d’aucune contestation. Le Belge, après la rencontre, a déclaré qu’il n’arrivait pas à se motiver dans des conditions pareilles :

“Jouer pour jouer, surtout dans ces conditions, ça ne sert à rien. Il me faut du plaisir sinon je n’y arrive pas.”

L’info du jour : Benoît Paire, positif, puis négatif, puis positif, puis négatif…

Testé positif au Covid-19 à New York, qui l’avait privé de l’US Open, Benoît Paire avait subi un nouveau test positif à Hambourg la semaine passé. Il avait d’ailleurs abandonné au premier tour du tournoi face au Norvégien Casper Ruud. Qualifié ce dimanche pour le second tour de Roland-Garros, après avoir battu le Coréen Kwon 7-5 6-4 6-4, le joueur de 31 ans s’est exprimé à la fin de la rencontre sur le casse tête permanent des tests liés au Covid-19 : ”

“J’avais peur du test, parce que, vous savez, quand on est négatif, positif, négatif, positif, on ne sait jamais. Si je suis positif, je suis exclu. J’ai été positif à New York deux fois, puis six fois négatif, toujours à New York. Puis négatif à Paris. Puis je suis allé à Rome, négatif trois fois. Je suis arrivé à Hambourg, le premier était positif, le deuxième était positif, et le troisième était négatif, et enfin un dernier négatif à Paris.”

Benoît Paire - Roland-Garros 2020

L’image du jour : Azarenka et Kovinic, couvertes comme en hiver

Victoria Azarenka (No 10) et Danka Kovinic auraient préféré meilleure météo pour leur entrée en lice. La pluie, le vent et le froid se sont invités à Paris ce dimanche, ce qui a particulièrement gêné les deux joueuses. Elles étaient couvertes comme en hiver, avec un parapluie, alors que le match était interrompu dans le premier set. Côté sportif, la Biélorusse s’est facilement imposée 6-1 6-2 et jouera la tombeuse de Venus Williams au second tour, Anna Karolina Schmiedlova.

Le point du jour : Marco Cecchinato, aux bons souvenirs de Roland-Garros 2018

Opposé à Alex De Minaur (No 25), Marco Cecchinato s’est qualifié au second tour de Roland-Garros en s’imposant 7-6 6-4 6-0 au terme d’un match très serré dans les deux premiers sets. L’Italien a eu le dernier mot et a dégoûté son adversaire grâce à la variété de son jeu. Comme sur ce point exceptionnel…

La citation du jour : Victoria Azarenka, sa gueulante sur l’arbitre

“Il pleut pendant 15 minutes et on joue, vous vous en fichez ? Tu ne peux pas tenir ta raquette parce qu’elle est trop humide. Il fait froid. (…) Ça devient un peu ridicule. Je ne m’asseois pas parce que je suis gelée… Je n’attends pas quelques minutes parce qu’il fait froid. 8 degrés. Je vis en Floride. Je suis habituée à la chaleur”

Azarenka roland garros 2020

Les dix rencontres à suivre ce lundi : Rafael Nadal et Dominic Thiem au tableau

Le programme complet ici
Dominic Thiem (No 3) – Marin Cilic
Rafael Nadal (No 2) – Egor Gerasimov
Gaël Monfils (No 8) –  Alexander Bublik
Pablo Carreño Busta (No 17) – John Millman
Jan-Lennard Struff (No 30) – Frances TiafoeElina Svitolina (No 3) – Varvara Gracheva
Serena Williams (No 6) – Kristie Ahn
Garbine Muguruza (No 11) – Tamara Zidansek
Shuai Zhang – Madison Keys (No 12)
Monica Puig – Sara Errani

Rafael Nadal practice

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *