Gauff rayonne, Garcia rassure, Halep facile : revivez la journée femmes à Roland-Garros

Caroline Garcia a éliminé Anett Kontaveit (No 17) au premier tour de Roland-Garros pendant que Simona Halep, Victoria Azarenka et Elise Mertens ont assuré l’essentiel.

Cori Gauff - Roland-Garros 2020

Voir ici le tableau dames 

Les surprises du jour

• Gauff s’offre Konta : Cori Gauff réalise le gros coup de cette première journée à Roland-Garros. La jeune américaine de 16 ans s’est offert Johanna Konta, demi-finaliste l’an passé, en deux manches, 6-3 6-3. Bien aidé par son adversaire, qui a commis 41 fautes directes, Gauff remporte le tout premier match de sa carrière dans le tableau final de Roland-Garros. Au second tour, elle défiera Martina Trevisan, qui a profité du forfait de Camila Giorgi ce dimanche.

• Garcia écarte Kontaveit : La Française Caroline Garcia est au second tour ! Face à Anett Kontaveit (No 17), la Française s’est employée mais a assuré l’essentiel, 6-4 3-6 6-4. Très solide dans le premier set, qu’elle a remporté 6-4, la Tricolore a eu plus de mal dans la seconde manche, qu’elle a perdu 6-3 en commettant 14 fautes directes contre zéro de son adversaire. Rapidement menée 2-0 dans le dernier acte, Garcia s’en est sortie en serrant le jeu et s’est qualifiée au second tour. Elle devra se défaire de la Biélorusse Sasnovich.

• Venus Williams au tapis : OK, ce n’est pas tout-à-fait une surprise vu son bilan cette année. Mais l’aînée des Williams quitte déjà Roland-Garros après sa défaite face à la Tchèque Anna Karolina Schmiedlova, 161e mondiale et qualifiée. Malgré un bon début de match et un break rapide à 2-1, l’Américaine, désormais 76e, n’a pas su capitaliser et s’est inclinée 6-4 dans la première manche. Le deuxième acte a été à sens unique malgré un sursaut d’orgueil de Williams, qui a sauvé deux balles de match à 5-3. La troisième a été la bonne pour Schmiedlova qui se qualifie, 6-4 6-4, pour le prochain tour, où elle affrontera Victoria Azarenka (No 10). C’est la troisième élimination de suite au premier tour de Roland-Garros pour Venus Williams.

Ça s’est passé comme prévu

• Halep a dû réagir : Simona Halep s’est fait peur. Menée 4-2 par la terrienne espagnole Sara Sorribes Tormo (70e), la Roumaine s’est montrée plus patiente pour prendre la mesure de l’Espagnole et s’imposer (6-4, 6-0). La tête de série numéro 1 a enchaîné dix jeux de suite et diminué les fautes directes (15 au premier set, 8 au deuxième) tout en bataillant à chaque échange pour s’en sortir. Un bon test qui lui permet de rallier le deuxième tour : ce sera face à Irina-Camelia Begu (72e) ou Jil Belen Teichmann (54e).

• Azarenka, la victoire en blouson : Victoria Azarenka a pesté avant de dérouler le tennis qui la porte merveilleusement depuis le mois d’août. La Biélorusse, tête de série n°10 à Paris, menait 2-1 face à Danka Kovinic quand elle a demandé à quitter le court Suzanne-Lenglen. En cause, le crachin qui tombait et la température, autour de 10 degrés. Après l’interruption de la partie, il avait été demandé aux joueuses de rester sur le terrain.

“Il fait 8 degrés, je suis habituée à la chaleur, je vis en Floride. C’est ridicule, il fait trop froid. On ne peut pas tenir sa raquette parce que c’est trop humide. Je ne vais pas attendre ici parce que j’ai froid.”

Une vingtaine de minutes plus tard, Azarenka et Kovinic sont revenues sur le Lenglen et la Biélorusse, qui n’a pas quitté son blouson rose, s’est baladée (6-1, 6-2). Elle n’a pas concédé la moindre balle de break de la partie. Rassurant, avant d’affronter Venus Williams (75e) ou Anna Karolina Schmiedlova (161e).

• Mertens tranquille : La pluie n’a pas épargné le court Simonne-Mathieu. Elise Mertens (20e) et Margarita Gasparyan (122e) en ont fait les frais en début de partie, entre glissades incontrôlées et même chutes. Deux interruptions plus tard, elles ont refait leur apparition sur le troisième court principal. Mertens a mis un peu plus de temps qu’Azarenka, mais a fini par dominer la Russe au revers à une main, en deux manches (6-2, 6-3). Prochaine adversaire : la très puissante Kaia Kanepi (106e), auteure d’une belle performance (4-6, 6-4, 6-2) contre la Tchèque Marie Bouzkova (46e).

• Lire aussi : Serena Williams “pas à 100%” mais elle voit la lumière
• Lire aussi : “Ne vous inquiétez pas pour Gauff, elle manque juste de matchs”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *