Strasbourg décalé, ‘s-Hertogenbosch et Cologne annulés : Ce qu’on sait du calendrier autour de Roland-Garros

Le calendrier autour de Roland-Garros se précise, suite au report d’une semaine du Grand Chelem parisien. Le tournoi WTA de Strasbourg a choisi l’option de se décaler aussi, alors que ‘s-Hertogenbosch et Cologne sont purement annulés pour 2021.

Roland-Garros Court Philippe-Chatrier

Le report de Roland-Garros, décalé d’une semaine pour se donner davantage de temps de s’adapter à la situation sanitaire, produit un effet domino sur le reste du calendrier ATP et WTA. La programmation des semaines autour du Grand Chelem parisien commence à se préciser, après les annonces de la WTA et de l’organisation du tournoi de ‘s-Hertogenbosch ce vendredi.

‘s-Hertogenbosch encore annulé

Pour la deuxième année consécutive, le tournoi de ‘s-Hertogenbosch est annulé. Victime directe de la première vague de la pandémie en 2020, quand l’intégralité de la saison sur gazon avait été barrée du calendrier, le Libema Open devait faire face à trop d’incertitudes pour se maintenir au programme en 2021. D’autant que les nouvelles dates de Roland-Garros empiétaient sur les siennes, la deuxième quinzaine parisienne étant maintenant en concurrence avec le tournoi.

“Avec les restrictions actuellement en place aux Pays-Bas, il est impossible d’accueillir du public et des VIP, des éléments cruciaux de la réussite du tournoi, explique Marcel Hunze, le directeur du tournoi, dans un communiqué publié ce vendredi. Sans la présence de spectateurs enthousiastes, il manque cette atmosphère caractéristique du Libema Open. La décision de Roland-Garros de se décaler d’une semaine a encore impacté davantage notre tournoi. Nous nous tournons désormais vers la préparation d’une belle édition en 2022.”

Tenants du titre en simples, Alison Riske et Adrian Mannarino le seront restés pendant trois ans, au moins.

Le tournoi de Strasbourg aussi décalé d’une semaine

Comme c’était envisagé depuis l’annonce du report du Roland-Garros, les Internationaux de Strasbourg ne se disputeront pas du 16 au 22 mai, mais seront décalés sur la semaine suivante. Ainsi, le tournoi restera un prélude à la deuxième levée du Grand Chelem de la saison.

Strasbourg, WTA, 2020

Cologne se retire du calendrier

L’organisation du Cologne Open n’a pas encore communiqué officiellement, mais la WTA a annoncé que le tournoi allemand ne se tiendrait pas en 2021. Il était programmé du 16 au 22 mai, comme Belgrade (maintenu), Strasbourg (reporté d’une semaine) et Rabat (reporté). Seuls deux tournois WTA 250 restent ainsi au calendrier entre Rome et Roland-Garros : Belgrade du 16 au 22 mai, et Strasbourg la semaine suivante.

Le nouveau calendrier entre la mi-mai et la mi-juillet

  • 16-22 mai : Belgrade (WTA 250) / Genève et Lyon (ATP 250)
  • 22-29 mai : Strasbourg (WTA 250) / Parme (ATP 250)
  • 30 mai-13 juin : Roland-Garros
  • 7 juin-13 juin : Nottingham (WTA 250) ? / Stuttgart (ATP 250)
  • 14-20 juin : Berlin (WTA 500) et Birmingham (WTA 250) / Queen’s et Halle (ATP 500)
  • 21-27 juin : Eastbourne (WTA 500) et Bad Hombourg (WTA 250) / Eastbourne et Majorque (ATP 250)
  • 28 juin-11 juillet : Wimbledon

Interrogation pour Nottingham

L’incertitude plane toujours au sujet du WTA 250 de Nottingham. Programmé du 7 au 13 juin, soit la même semaine que ‘s-Hertogenbosch et que la deuxième quinzaine de Roland-Garros, le tournoi britannique n’a pas pris de décision définitive quand à son maintien. “Discussion en cours, du nouveau bientôt”, précise la WTA dans son communiqué.

Nottingham

Deux ATP 250 ajoutés au calendrier avant Roland-Garros

L’ATP a annoncé la programmation de deux nouveaux tournoi 250, à Parme et à Belgrade, dans la semaine de battement ouverte par le report de Roland-Garros. Ce sera la première fois que Parme, où se déroule traditionnellement un tournoi Challenger, accueillera un événement comptant pour le circuit ATP. Belgrade organisera un premier ATP 250 du 19 au 25 avril, sous la direction de Djordje Djokovic, le frère de Novak.

Stuttgart n’envisage pas l’annulation

Dans un communiqué publié peu après l’officialisation de la décision de Roland-Garros, en fin de semaine dernier, les organisateurs de la Mercedes Cup avaient clairement fait part de leur intention de se maintenir au calendrier.

“En raison de la pandémie de coronavirus, nous devons faire face constamment à de nouveaux défis, alors que l’industrie de l’événementiel sportif doit faire preuve d’une grande flexibilité en cette période, soufflait Edwin Weindorfer, directeur du tournoi. Nous voulons néanmoins nous en tenir aux dates prévues et lancer la saison sur gazon du 5 au 13 juin.”

L’ATP a confirmé dans un communiqué publié ce vendredi que le tournoi de Stuttgart avait bien le désir de se dérouler comme prévu.

La date butoir pour les JO décalée

Le report de Roland-Garros d’une semaine entraîne une conséquence logique pour les joueurs espérant une qualification pour le tournoi olympique, à Tokyo cet été : la date butoir où les classements seront arrêtés pour déterminer l’attribution des places directes pour les tableaux de simples et de doubles est repoussée au 14 juin. Le lendemain de la finale masculine de Roland-Garros.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *