Abonnez-vous à la newsletter

Diane Parry savoure après son exploit : “Aujourd’hui, c’est un rêve qui devient réalité”

Après avoir éliminé la tenante du titre Barbora Krejcikova, Diane Parry s’est présentée en conférence de presse avec des étoiles dans les yeux mais en restant concentrée sur la suite du tournoi.

Diane Parry, Roland-Garros 2022 Diane Parry, Roland-Garros 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Le lundi 23 mai 2022 est une date qui restera à jamais gravée dans la mémoire de Diane Parry. La Française de seulement 19 ans a créé la sensation du jour à Roland-Garros sur le court Philippe-Chatrier en éliminant la tenante du titre et numéro deux mondiale Barbora Krejcikova après avoir pourtant perdu la première manche 6-1 (1-6, 6-2, 6-3). 

En 2019, alors âgée de 16 ans, Diane Parry s’était révélée au grand jour en réussissant l’exploit de passer le premier tour de Roland-Garros. La Française a ensuite tranquillement poursuivi son parcours et sa transition chez les professionnelles jusqu’à faire son entrée dans le Top 100 en janvier 2022

96e joueuse mondiale avant de débuter Roland-Garros, Diane Parry a hérité de la tenante du titre Barbora Krejcikova au premier tour. Sur le Philippe-Chatrier et devant un public Tricolore entièrement acquis à sa cause, la Française s’est crispée avant de se libérer pour décrocher la plus belle victoire de sa carrière. 

« Quand j’étais à l’école, quand ma mère m’emmenait à l’école, je voyais tous les jours le stade de Roland-Garros. C’était un rêve pour moi d’y jouer une fois. J’y ai joué, et j’ai même gagné, donc c’est merveilleux. Aujourd’hui, c’est un rêve qui se réalise devant un public magnifique. »

Diane Parry, Roland-Garros 2022
Diane Parry, Roland-Garros 2022 – © AI / Reuters / Panoramic

Parry ne veut pas s’enflammer 

En train de vivre le plus beau jour de sa carrière, Diane Parry est pourtant apparu très calme et posée en conférence de presse, comme lors de l’interview sur le court juste après sa victoire. D’abord parce que c’est dans sa nature et également parce que la joueuse de 19 ans voit plus loin dans le tournoi et veut rester concentrée sur la suite.

« Je suis très heureuse, parce que j’ai vécu de belles émotions sur le court. Mais j’essaie de ne pas trop m’enflammer. J’essaie de penser un match à la fois. J’aurai un prochain match mercredi, donc je veux juste profiter et me puis me concentrer tout de suite sur le tournoi. »

« C’est comme ça que je suis tous les jours. C’est pourquoi je ne change pas. Même si j’ai eu une grande victoire aujourd’hui, je ne vais pas changer. Je ne vais pas crier haut et fort ma joie. C’est ainsi que je suis tous les jours. Je suis calme, je suis posée. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.