Trahi par son corps et son jeu, Monfils ne verra pas le troisième tour à Roland-Garros

Gaël Monfils s’est incliné ce jeudi au deuxième tour de Roland-Garros face à Mikael Ymer (6-0, 2-6, 6-4, 6-3). Blessé, le Français était visiblement gêné dans tous ses déplacements sur le court Suzanne-Lenglen.

Gael Monfils, Roland-Garros 2021

Face à Mikael Ymer, 105e joueur mondial, Gaël Monfils semblait avoir les cartes en main pour rallier le troisième tour de Roland-Garros pour la première fois depuis 2019. Mais le Français s’est blessé à une jambe dans le premier set, qu’il a perdu 6-0, et son jeu s’est alors complètement déréglé. Courageux et avec l’appui du public, Monfils a réussi à rebondir après avoir fait appel au kiné mais il n’a pas pu tenir sur la longueur (6-0, 2-6, 6-4, 6-3).

Pourtant, après avoir égalisé à une manche partout, le 14e joueur mondial semblait avoir repris le dessus sur Mikael Ymer, inexpérimenté à ce niveau en Grand Chelem et qui n’avait jusqu’alors jamais battu de top 20 dans sa carrière. Gaël Monfils a même eu un break d’avance dans la troisième manche mais la machine s’est une nouvelle fois grippée. 

Gael Monfils ( France ) – Federico Pestellini / Panoramic

61 fautes directes pour Monfils

Alors qu’il menait 4-2, le Français a perdu son avantage et a soudainement lâché mentalement. Ymer a remporté 10 des 13 derniers jeux de la rencontre, bien aidé par les 61 fautes directes d’un Gaël Monfils en perdition. Après la perte d’un troisième set qui lui semblait pourtant promis, le 14e mondial a arrosé en tentant des coups gagnants à chaque coin du court Suzanne-Lenglen, la plupart finissant dans les bâches… 

Mené 5-1, Monfils a eu un petit sursaut d’orgueil et a pris le service de son adversaire pour faire durer une rencontre dont l’issue était déjà écrite. Mais le Suédois ne s’est pas affolé et a pu conclure deux jeux plus tard. Le Français quitte donc Roland-Garros dès le deuxième tour, battu par Mikael Ymer. Blessé et encore dans le doute, il va devoir récupérer avant d’enchaîner avec Wimbledon à la fin du mois. Il ne reste plus qu’un seul tricolore dans le tableau principal, Richard Gasquet qui affronte Rafael Nadal ce soir

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *