Svitolina : « Beaucoup de pensées négatives dans la tête »

Battue en quarts de finale par la surprenante Nadia Podoroska (6-2, 6-4), Elina Svitolina a fait étalage de ses défaillances du jour en conférence de presse.

Elina Svitolina, Roland-Garros 2020

Surprise par la qualifiée argentine Nadia Podoroska, Elina Svitolina n’a pas cherché à se trouver d’excuses au moment de revenir sur sa mauvaise performance face à la presse : « C’était un match difficile pour moi aujourd’hui (mardi). Beaucoup de choses n’allaient pas dans le bon sens. J’aurais aimé aborder le match différemment. Pour être honnête, elle a joué excellemment bien, les conditions n’étaient pas simples pour moi. J’ai eu du mal à adapter mon jeu. Je pense que sur le plan mental, je n’étais pas au meilleur de ma forme (…) J’avais beaucoup de pensées négatives dans la tête. J’ai eu du mal à me concentrer. Ma performance, en tout cas aujourd’hui, ne me satisfait pas. Le niveau de mon jeu s’est totalement effondré à la fin du match, ce qui lui a donné la possibilité de jouer extrêmement bien. »

Contente de pouvoir rentrer chez elle

Malgré cette contre-performance face à une adversaire pourtant largement à sa portée, l’Ukrainienne a refusé de s’apitoyer sur son sort, préférant garder ce qu’elle a fait de bien depuis plusieurs semaines : « Ce n’est pas parce que j’ai perdu un match que ma vie s’arrête. Bien entendu je suis triste car je m’étais préparée dur pour ce tournoi. Donc c’est décevant. Mais il est important d’essayer de se concentrer sur les aspects positifs de ce tournoi, tous les matchs que j’ai gagnés, également tous les matchs que j’ai gagnés lors du tournoi à Strasbourg. C’est la vie. On apprend beaucoup des moments difficiles. Ce sont ces moments qui nous permettent d’être des joueurs encore plus solides et d’être de meilleures personnes. Il faut essayer de tirer les leçons qui peuvent être tirées et aller de l’avant. » Dans cette période particulière où les joueuses sont cantonnées à leur chambre d’hôtel, Svitolina a trouvé un point positif avec cette élimination : « Je rentre chez moi aujourd’hui ! Voilà pourquoi j’ai le sourire. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *