Azarenka satisfaite malgré tout : « J’ai adoré ces deux semaines, je vais continuer »

Malgré la défaite en finale de l’US Open contre Naomi Osaka, Victoria Azarenka s’est montrée satisfaite de son séjour à New York. « Des jours encore meilleurs m’attendent », a expliqué la Biélorusse.

Victoria Azarenka, 2020 US Open Final

Après sa défaite en finale de l’US Open face à Naomi Osaka, Victoria Azarenka a expliqué ne pas avoir de regrets. Elle a pourtant mené un set à zéro, et semblait avoir le match en main dans la deuxième manche.

La joueuse de 31 ans, qui avait fait son retour sur les courts au printemps 2018 après presque dix mois d’arrêt, a obtenu une balle pour mener 3-0 dans le deuxième set. Osaka est ensuite revenue. Après avoir remporté le Masters 1000 de Cincinnati, et après cette finale à l’US Open, Azarenka va tout de même grimper au 14e rang mondial.

« Je ne suis pas déçue, a-t-elle expliqué. C’est juste un peu douloureux. C’est toujours dur de perdre, mais c’est comme ça. Ce fut serré. Est-ce que je vais ressasser cette défaite ? Pas du tout. Je ne vais pas changer de méthode de travail. Je ne vais pas m’asseoir et m’apitoyer sur mon sort. »

La Biélorusse a poursuivi :

« J’ai vécu deux semaines formidables. J’ai adoré, et je me suis battue jusqu’au bout. Est-ce que j’aurais pu mieux jouer ? Oui, je pense. Mais j’ai tout donné. Naomi a parfaitement joué. C’est une championne. C’est un peu épuisant de perdre pour la troisième fois ici (elle a perdu la finale de l’US Open en 2012 et 2013, ndlr). Mais je continuerai de tenter ma chance. »

Victoria Azarenka

Azarenka : « J’ai arrêté de tout prendre comme acquis »

Azarenka a admis avoir été proche d’arrêter le tennis lorsqu’elle a dû batailler pour obtenir la garde de son fils, lors de sa coupure, loin des courts. Mais elle a persévéré. La Biélorusse est revenue. Jusqu’à vaincre Serena Williams en demi-finales de l’US Open.

« Je ne vais pas prendre ces résultats comme un fait accompli, a expliqué la vainqueure de l’Open d’Australie en 2012 et 2013. Je prends plus cela comme une confirmation. Le travail porte ses fruits. Il y a des choses qui ne fonctionnent pas, comme ça m’est arrivé aujourd’hui (samedi). Mais c’est une opportunité d’apprendre encore et d’aller de l’avant. J’ai arrêté de prendre tout comme acquis. Je veux continuer comme ça. Il ne faut pas s’arrêter à mes résultats. »

Roland-Garros en ligne de mire

Azarenka prévoit maintenant de se rendre au Masters de Rome. Elle y affrontera Venus Williams au premier tour. Avant de se projeter vers Roland-Garros. Elle n’est d’ailleurs pas convaincue par la décision d’accueillir plus de 11 000 spectateurs Porte d’Auteuil, en pleine période de pandémie.

« Je vais vraiment suivre de près les mesures adoptées, a souligné Azarenka. Je me demande comment les organisateurs de Roland-Garros vont gérer la situation, avec une bulle, en pleine période de crise de coronavirus. J’espère qu’ils vont garantir aux joueurs d’être en sécurité, au lieu de juste vouloir gagner de l’argent. Nous verrons. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *