le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Juan Carlos Ferrero : “Carlos (Alcaraz) est né pour les grandes occasions”

Comme de nombreux “aficionados” du tennis ayant vu le choc new-yorkais entre Alcaraz et Sinner, Ferrero prédit une domination à deux têtes pour l’avenir du tennis.

Juan Carlos Ferrero, Carlos Alcaraz, US Open 2022 Carlos Alcaraz, dans les bras de Juan Carlos Ferrero après son titre à l’US Open en 2022 (Antoine Couvercelle / Panoramic)

Ancien numéro 1 mondial et vainqueur de Grand Chelem – Roland-Garros 2003 -, Juan Carlos Ferrero est depuis plusieurs années maintenant le coach de Carlos Alcaraz. Celui qui le guide dans la construction de son jeu de son futur. Un avenir qu’il voit avec deux figures de proue dans le tennis.

“En conférence de presse, j’ai dit que (Jannik) Sinner et Carlos (Alcaraz) pourraient peut-être dominer le circuit lors des dix prochaines années”, a-t-il confié aux journalistes après la finale. “En raison du niveau que j’ai vu l’autre jour (lors du quart de finale de l’US Open entre Alcaraz et Sinner).”

Ferrero en a bien conscience, beaucoup d’autres joueurs très forts jouent des coudes actuellement. Mais comment le blâmer pour avoir mis en avant l’Italien et son protégé après avoir assisté à leur duel épique de 5h15 (le deuxième plus long de l’histoire du tournoi) ?

Beaucoup de ceux ayant suivi ce match de près sont probablement du même avis.

“Evidemment, il y d’autres joueurs comme Zverev, Thiem, Casper (Ruud), Tsitsipás“, a-t-il ajouté. “Ils vont avoir des opportunités de gagner des titres du Grand Chelem, c’est certain. Mais c’est ce que je pense (que Sinner et Alcaraz vont dominer), et je le dis avec tout mon respect (pour les autres joueurs).”

“Alcaraz est né pour ça” – Juan Carlos Ferrero

En conférence de presse après la finale remportée 6-4, 2-6, 7-6¹, 6-3 par son poulain face à Casper Ruud, le surnommé “Juanqui” a parlé de la capacité du prodige a produire un tennis presque irréel dans les plus grands moments.

“Je pense qu’il est né pour jouer ce genre de tournois, ce genre de matchs”, a-t-il expliqué. “Depuis que j’ai commencé avec lui, j’ai vu des choses différentes en lui, qu’on ne trouvait pas chez les autres gamins de son âge.”

A titre du Grand Chelem à 19 ans ? Pas une surprise pour Ferrero

Premier joueur de moins de 20 ans à remporter un titre du Grand Chelem depuis Rafael Nadal à Roland-Garros en 2005, Carlos Alcaraz est devenu le plus jeune numéro 1 mondial de l’histoire. Devant un Lleyton Hewitt monté sur le trône à 20 ans et 268 jours. Pas de quoi surprendre Ferrero.

“C’est une surprise pour tout le monde, sauf peut-être pour moi”, a-t-il affirmé. “Parce que je le vois à l’entraînement tous les jours, et je sais ce qu’il est capable de produire sur le court. Je me disais que ça n’arriverait peut-être pas cette année, mais que ça pourrait être lors de la prochaine. Au final, il l’a fait un peu plus tôt et j’en suis très heureux.. C’était rapide, mais maintenant nous voulons continuer.”

Et il n’est jamais facile d’arrêter un bolide une fois qu’il est lancé.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *