6-1, 5-1, quatre balles de match… et élimination pour Mladenovic

Kristina Mladenovic a mené 6-1, 5/1 et obtenu quatre balles de match au 2e tour de l’US Open face à Varvara Gracheva, mercredi. Avant de s’incliner en trois sets (1-6, 7-6, 6-0).

Kristina Mladenovic US Open

• US Open – 2e tour
• Gracheva bat Mladenovic : (1-6, 7-6, 6-0) sur le court n°5

• L’info principale : Kristina Mladenovic a mené 6-1, 5-1, et a obtenu 4 balles de match avant de s’incliner en trois sets face à Varvara Gracheva.

• Autre info-clef : Son adversaire, 102e mondiale, dispute son premier Grand Chelem.

• Pourquoi vous devez lire cet article : Un tel scénario, il faut le lire pour le croire…

Si Kristina Mladenovic n’est pas libre de ses mouvements lors de cet US Open – elle est sous surveillance après le contrôle positif de Benoît Paire -, elle avait, en revanche, débuté son match du deuxième tour du bon pied.

Tombeuse de Hailey Baptiste (7-5, 6-2) au 1er tour, elle a très vite pris les devants face à Varvara Gracheva, présente pour la première fois dans un tableau de Grand Chelem.

La Russe, 102e mondiale, et âgée 20 ans, n’avait pas les armes pour contester la supériorité de la Française. Slices, amorties, lobs, la tête de série n°30 était à son aise, sous les yeux de son frère, sur le court n°5. Jusqu’à mener 6-1, 5/1 et obtenir… quatre balles de match à 5-2 sur le service adverse.

46 fautes directes pour Mladenovic

Tout s’est alors inversé. Incapable de conclure la rencontre, trahie par son service (8 doubles), la Française a alors accumulé les fautes directes (46 au total) alors que Gracheva, commençait, elle, à lâcher ses coups. Quelques minutes plus tard, elle égalisait à un set partout face à une “Kiki” complètement perdue sur le court.

La tendance s’est confirmée au troisième set. En pleurs, Mladenovic a rapidement lâché prise, n’inscrivant que 14 petits points et s’inclinant sur un dernier revers gagnant d’une Gracheva miraculée et plus qu’heureuse.

« À 5-2, je me suis simplement effondrée. Je jouais super bien au tennis. Je n’ai pas su finir le match. J’étais à un fil, entre l’excellence, et je n’ai pas su convertir le match. Je suis à bout. Je n’ai jamais été dans un état pareil, je ne sais pas l’expliquer, j’étais complètement à bout. »

Au 3e tour, la Russe, qui s’entraîne en France à l’Elite Tennis Center de Cannes, sera opposée à Petra Martic (tête de série n°8), gagnante de son match face à Kateryna Bondarenko (6-3, 6-4).

Après son match, Mladenovic est, elle revenue, sur ses conditions actuelles de vie après son placement sous surveillance :

« Je n’ai qu’une seule envie, c’est retrouver ma liberté. Mais même ça, on ne l’a pas… C’est absolument abominable comment ils nous traitent, mais je n’ai pas envie que ce soit une excuse à ma défaite. Ce n’est pas la faute de l’USTA si je n’ai pas converti mes quatre balles de match. (…) J’ai l’impression que l’on est des prisonniers, des criminels. Pour le moindre mouvement, il faut demander la permission, alors qu’on est testé tous les jours, qu’on a eu 30 tests négatifs ! C’est abominable. Les conditions sont atroces et si j’avais su que jouer 40 minutes aux cartes avec un joueur testé positif, mais finalement négatif, aurait entraîné ces conséquences, je n’aurais jamais mis les pieds à ce tournoi. On vit un cauchemar. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *