Rublev et Schwartzman en contrôle, Auger-Aliassime a tremblé

Andrey Rublev est la premier top 10 qualifié pour le deuxième tour de l’US Open. Schwartzman et Auger-Aliassime ont également gagné ce lundi.

Le tirage au sort de l’US Open n’a pas été très sympa avec Andrey Rublev (N°5). Le Russe a hérité du Croate de 42 ans Ivo Karlovic, une machine à ace qui fait peur à tout le monde sur le circuit ATP. Mais le natif de Moscou s’est rendu la tâche très facile en ne cédant pas une seule fois sa mise en jeu et s’est tranquillement imposé en trois manches (6-3, 7-6, 6-3). 

Andrey Rublev s’est rassuré dès le début de la rencontre en prenant le service du Croate pour mener rapidement 3-0. Très solide sur sa mise en jeu, le Russe a conservé son avantage jusqu’à la fin du premier set. Le deuxième acte a été beaucoup plus serré entre les deux hommes et il n’y a eu aucune occasion de break des deux côtés. L’affaire s’est réglée au tie-break et Rublev a gardé son sang froid pour le remporter 7 points à 3.

Avec un jeu très propre (seulement 8 fautes directes sur l’ensemble de la rencontre), Andrey Rublev n’a pas fait de cadeau à Ivo Karlovic, qui a servi 19 aces mais a fait trop d’erreurs dans le jeu (26 fautes directes). Dans le dernier set, le Russe a pris le service de son adversaire dès le deuxième jeu pour s’envoler vers la victoire. Qualifié pour le deuxième tour, il défiera Pedro Martinez ou James Duckworth.

Andrey Rublev, Cincinnati
Andrey Rublev celebrates in Cincinnati (Panoramic)

Schwartzman facile 

Opposé au 96ème joueur mondial, Diego Schwartzman (N°11) s’est facilement imposé pour décrocher son billet pour le deuxième tour de l’US Open (7-5, 6-3, 6-3). L’Argentin a très bien servi avec 82% de points remportés derrière sa première balle, et a surtout profité des nombreuses fautes directes de Ricardas Berankis, 51 au total. 

Schwartzman a mis un set avant de se régler. Après avoir breaké son adversaire pour mener 2-0, il s’est fait reprendre dans la foulée. Mais à 4-5, l’Argentin a appuyé sur l’accélérateur pour remporter les trois derniers jeux de la première manche et ainsi basculer en tête (7-5). Dans le deuxième acte, le 14ème joueur mondial s’est cette fois-ci adjugé les quatre derniers jeux, en prenant deux fois le service de Berankis.

En contrôle, l’Argentin a encore accéléré dans le troisième set et est passé de 3-3 à 6-3 pour décrocher son billet pour le deuxième tour du Grand Chelem New Yorkais. Il y retrouvera Kevin Anderson, tombeur de Jiri Vesely après un duel épique (7-6, 4-6, 3-6, 7-6, 7-6).

Auger-Aliassime a été bousculé 

Félix Auger-Aliassime (N°12) a bataillé pendant quatre heures ce lundi au premier tour de l’US Open ! Le Canadien a souffert face au 152ème mondial, Evgeny Donskoy, issu des qualifications (7-6, 3-6, 7-6, 7-6). La tête de série numéro 12, qui a su se montrer le plus solide dans le money time, a été poussé au tie-break dans les trois manches qu’il a remporté. Il a surtout sauvé une balle de cinquième set à 7-8 dans le jeu décisif, d’un revers long de ligne magnifique. 

Avec 14 aces et 53 coups gagnants, Félix Auger-Aliassime a dû s’employer pour se défaire du Russe qui a terminé la rencontre avec 39 cours gagnants et 37 fautes directes. Le Canadien a surtout souffert au service et a fait 7 doubles fautes au total. Il était même mené dans le troisième set avec un break de retard mais il a réussi à inverser la tendance au moment où Donskoy a servi pour mener deux manches à une. FAA affrontera Bernabe Zapata Miralles au prochain tour. 

Petite surprise au premier tour de l’US Open, l’élimination du local John Isner (N°19). L’Américain s’est incliné face à son compatriote Brandon Nakashima, 20 ans et 84ème mondial (7-6, 7-6, 6-3). Le vainqueur de l’édition 2014, Marin Cilic, a été contraint à l’abandon alors qu’il était mené 2-0 dans le cinquième set face à Philip Kohlschreiber (6-7, 6-7, 6-2, 6-1, 2-0, ab.).

Ruud et Dimitrov sans encombre

Dan Evans (N°24) a lui tenu son rang. Face à Thiago Monteiro, Le Britannique a tout de même eu besoin de quatre manches (6-3, 6-7, 6-4, 6-1) pour s’en sortir. Tout comme Cristian Garin (N°16). Après une bataille de 3h11, le Chilien s’est imposé 6-3, 4-6, 6-4 7-6 face au Slovaque Norbert Gombos

Casper Ruud (N°8) est lui passé plus tranquillement. Initialement, le Norvégien devait jouer contre Jo-Wilfried Tsonga. Mais suite au forfait de ce dernier en raison d’une blessure au mollet droit, il a affronté le repêché Japonais Yuichi Sugita pour une victoire 6-3, 6-2, 6-2. Grigor Dimitrov (N°15), lui non plus, n’a pas traîné. Opposé à l’invité Américain Sam Riffice – 22 ans et 542e au classement ATP – le Bulgare est passé en trois rounds (6-4, 7-6, 6-3).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *