Benchetrit fait chuter Paire à la mort subite dans un match décousu

Dans un duel (encore) très agité par les comportements de Benoît Paire, Elliot Benchetrit est venu à bout du Français à la mort subite (3-2) pour le compte de la 7e journée de l’UTS. Le remplaçant de Dominic Thiem essayera d’enchaîner demain, contre Dustin Brown.

Elliot Benchetrit, UTS 2020

Les matches avec Benoît Paire ne sont jamais ennuyeux. Encore une fois, contre Elliot Benchetrit, le Français a fait le show. Tantôt épuisé et allongé sur le court, tantôt criard et blagueur, le numéro 22 mondial est toujours au centre de l’attention depuis le début de l’Ultimate Tennis Showdown. Mais cela n’aura pas suffi contre son compatriote. The Underdog aura tenu bien plus qu’un rôle d’outsider : il s’est imposé à la mort subite (19-11, 13-14, 13-10, 10-15, 2-0) et se retrouve avec un bilan équilibré (deux victoires, deux défaites). Paire concède, lui, un quatrième revers de rang et se retrouve avant-dernier au classement général de l’UTS. Il abandonne quasiment tout espoir de qualification pour les demi-finales.

Le match avait pourtant débuté sur un rythme lent. Des échanges rallongés, peu d’engouement, mais quelques percées de Benchetrit. En montant au filet, le Français plaçait par exemple une amortie imparable pour Paire (5-4). Il a pris l’avantage dans le premier quart-temps et ne le lâcherait jamais.

« Je me sens comme à la maison ! » a soufflé le Niçois, au micro des commentateurs.

Tout s’est emballé à partir du deuxième quart-temps. Paire a d’abord pris le large à 6-2, en profitant des erreurs de son compatriote (« je ne joue pas mon meilleur tennis, mais ça passe ! »). La tension est montée en fin de manche, quand Benchetrit est revenu au score après avoir repoussé trois smashs de Paire, qui a fini par perdre le point d’un smash dans le filet (13-13). Mais The Rebel est parvenu à emporter le quart-temps sur un point décisif (14-13).

Paire : « Je ne peux plus bouger, je suis cuit ! »

La partie s’est encore animée quand Paire s’est montré fidèle à lui-même : râleur, et toujours dans l’excès. « Je n’ai pas récupéré… je peux pas bouger, je suis épuisé, je suis cuit », s’exclamait Paire lors d’un temps mort réclamé à son coach, Morgan Bourbon… 30 secondes après le début du quart-temps. Plus tard, le Français questionnait son coach : « Tu vois Paul le Poulpe ? J’ai le même physique que lui, je ne peux pas bouger avec mes tentacules. » Il a même fini allongé par terre, bras ballants et langue tirée, alors que Benchetrit prenait un temps-mort. Du grand Paire. En voyant que son adversaire n’arrivait pas à récupérer, Benchetrit a enchaîné les coups droits lourds en fond de court. The Underdog a ainsi fini par empocher le quart-temps.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1279426020295217154?s=20″]

Le Niçois aurait pu conclure le match en profitant de l’absence d’énergie de Paire. Mais il s’est frustré par la suite, estimant plusieurs balles de Paire en dehors des limites du terrain. « Elle est dehors ! » a-t-il lancé à l’arbitre. « Moi, je la vois dedans », lui lui a rétorqué M. Danchet. Ce à quoi le Français a répondu : « Oui, mais toi tu vois rien, walou, zéro ! Où est-ce que tu as mis tes yeux ? » Il y avait du Paire dans Benchetrit, qui a laissé échapper le quart-temps pour envoyer le match en mort subite.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/UTShowdown/status/1279431500908376074?s=20″]

Dans la manche qui allait départager les deux joueurs, Paire, qui a découvert les règles de la mort subite lors d’un temps mort avec son entraîneur juste avant, a tout perdu en deux petits points. Benchetrit pouvait exulter, les bras levés.

Le remplaçant de Dominic Thiem, qui s’est retiré de l’UTS, revient en force au classement. Il affrontera dimanche Dustin Brown, défait cinq fois avant son match contre Feliciano Lopez en clôture. Paire a presque dit adieu au Final 4, avec sa cinquième défaite du tournoi. Mais avant de quitter le site de l’académie Mouratoglou où se déroule l’UTS, le Français a chambré le Belge qui arrivait pour préparer son duel contre Moutet. Même après un match où il a été épuisé au bout de quinze minutes, Paire se sent encore capable de faire vaciller un Top 10.

Découvrez l’UTS, la nouvelle compétition qui révolutionne le tennis

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *