Lopez prend sa revanche contre Popyrin

Feliciano “El Torero” Lopez a remporté le premier match de l’Ultimate Tennis Showdown, deuxième édition, en dominant Alexei “The Sniper” Popyrin trois quarts temps à un. Deux fois, les joueurs se sont fait surprendre par les premiers “no-let” de l’histoire.

Feliciano Lopez à l'Ultimate Tennis Showdown, 2020

Feliciano Lopez a effacé son échec de la première édition contre Alexei Popyrin. Alors qu’il avait perdu (3-1) contre The Sniper lors du premier Ultimate Tennis Showdown, le mois dernier, El Torero s’est cette fois-ci imposé contre l’Australien (17-8, 11-19, 17-13, 13-12). Le 56e mondial à l’ATP, qui avait échoué à une place du Final Four il y a deux semaines, devra terminer en tête du groupe A pour y parvenir cette fois-ci. Il affronte dimanche le 19e mondial, Grigor Dimitrov, vedette de cette poule avec Richard Gasquet. Les deux joueurs s’affrontent ce samedi à 21h15.

Cette deuxième édition de l’UTS, avec des règles changées, a été surprenante dès le premier quart-temps. Notamment à cause de cette règle qui force un point à se jouer même en cas de “let” sur le service. Même si la balle touche le filet, le point continue. Et Popyrin, comme Lopez, s’est fait avoir. Dans le premier quarts-temps, le service du Sniper a touché le filet, il s’est arrêté de jouer, et le Torero a pu profiter de son inattention pour remporter le point (15-8).

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/tennismajorsfr/status/1287065708443111424?s=20″]

Même chose dès le début du deuxième quart-temps. Mais dans le sens inverse. Lopez a cette fois bénéficié de l’inattention de l’Espagnol. Sur le service « let » du 56e mondial, Popyrin a renvoyé une amortie dans le court… alors que Lopez avait le dos tourné ! Comme Popyrin dans le premier quart-temps : l’Espagnol s’était arrêté de jouer (1-4).

Lopez : “Parfois, je suis très négatif sur le court”

Cela n’aura pas suffi à l’Australien, même si Lopez lui a laissé de l’espoir. Après avoir remporté le premier quart-temps, l’Espagnol a laissé la suivante à Popyrin. Le Torero a commis six fautes directes dans le filet. « Parfois, je suis très négatif sur le court », a soufflé Lopez aux commentateurs de l’UTS. Cela me fait perdre pas mal de points. Là, je dirais qu’il y a 40% de négatif en moi ! »

Il s’est vite remis en marche. Lors de la première édition de l’UTS, l’Espagnol est le joueur qui a le plus concrétisé la carte « coup gagnant vaut trois points ». A l’UTS 2, une nouvelle carte a fait son apparition : le « point suivant compte double » pour le joueur qui utilise la carte. Lopez en a transformé deux à la suite. D’abord sur un ace (8-6), puis sur un smash (10-6).

Le match s’est dénoué finalement dans l’incompréhension. A 12-12, alors que la temps était écoulé, Le Sniper a offert la victoire à l’Espagnol après une double faute. Popyrin a hurlé plusieurs « non ! » pour demander à l’arbitre de déjuger son juge de ligne, mais la première décision a conservé son autorité (13-12). Lopez a pu souffler : “Désormais, je suis à 75% de positif en moi”.

A LIRE AUSSI :
Gasquet – Dimitrov, choc à 20h30
Lopez cinquième de l’UTS1

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *