Fritz a renversé un Medvedev qui a fini par complètement craquer pour rejoindre le Final Four

Fritz s’est qualifié pour le Final Four de l’UTS4 grâce à son succès face à Daniil Medvedev, 14-19, 15-14, 14-13, 19-9.

25 mai 2021
Taylor Fritz - UTS4

UTS4 – GROUPE A

FRITZ BAT MEDVEDEV : 14-19, 15-14, 14-13, 19-9

  • L’information principale : Fritz est le dernier qualifié pour le Final Four après son succès face à Medvedev.
  • Vous apprendrez aussi : Le Russe a de nouveau montré (et exprimé) qu’il détestait la terre battue.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour comprendre comment Daniil Medvedev a fini par exploser.

Dans le seul match à gros enjeu de la journée, Taylor Fritz a renversé Daniil Medvedev. L’Américain, vainqueur de Fognini dans la soirée de lundi, verra le Final Four. Il est venu à bout de son adversaire en quatre quart-temps et après avoir perdu le premier.

Au classement final, le Californien devance donc in-extremis son adversaire du jour à la deuxième position, juste derrière Corentin Moutet, vainqueur de ses trois rencontres. Daniil Medvedev et Fabio Fognini ferment la marche dans ce groupe A.

Grâce à ce succès précieux, le natif de San Diego affrontera le vainqueur de la rencontre entre Diego Schwartzman et Christian Garin, dernier match de poule de l’UTS 4. Un vrai terrien attend “The Hotshot” qui n’est pas un spécialiste de la surface.

Medvedev : “Je joue comme une m**de”

Pourtant, “The Chessmaster” avait bien démarré la rencontre en remportant le premier quart-temps de belle manière. Mené la majeure partie du temps par “The Hotshot”, il a commencé à lâcher ses coup droits qui ont laissé sur place son adversaire. Des coups dont Fritz a normalement le secret. Le Russe a également mieux géré ses cartes UTS, en remportant ses deux points sur “Points suivants comptent double”. Un premier quart-temps remporté 19-14 par le finaliste de l’US Open 2019 qui a pris plus de risques quand il le fallait.

Le protégé de Gilles Cervara n’a pas lâché de lest dans le second quart-temps, gardant une emprise sur son adversaire qui a commis plus de fautes. Mais, tout à coup, comme il peut nous y habituer sur terre battue, Medvedev s’est déréglé, faisant la faute très rapidement dans l’échange. Sans sortir un grand tennis, Fritz en a profité et a recollé à un quart-temps partout.

Si le troisième quart-temps a été plus serré au niveau du score, difficile de dire que l’implication du Russe est resté la même qu’au premier set. La patience qu’on lui connaît sur surface rapide s’est très vite évaporée au fur et à mesure du match. Il a d’ailleurs (encore) confirmé qu’il détestait la terre battue aux micros de Jenny Drummond et Max Whittle : “Je joue comme une merde” avant de répondre à une question qui lui demandait pourquoi il ne zappait pas la saison sur ocre “Je le ferai l’année prochaine”. Le Moscovite nous a tout de même offert un magnifique revers slicé qui a contourné le filet.

Le dernier acte s’est résumé à un pétage de plombs de Medvedev qui n’a fait qu’allumer son adversaire. Toutes ses balles sont sorties et le Russe s’est incliné sur un “KO mode”. Espérons pour lui qu’il se maîtrisera à Roland-Garros qui débute lundi prochain. Pour rappel, il n’a jamais passé le premier tour dans la capitale parisienne.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *