Carton plein pour De Minaur, qualifié pour la finale de l’UTS3

Alex de Minaur a remporté son deuxième match de l’UTS 3 ce vendredi, à Anvers, face à Pablo Andujar (23-5, 13-11, 16-13, 16-10). Un succès qui lui permet d’accéder à la finale, qui se jouera dimanche.

Alex de Minaur, UTS 2020

Invincible Alex de Minaur. Après avoir remporté son premier match quatre quarts-temps à zéro face à Dan Evans, « The Demon » a récidivé avec la manière contre Pablo Andujar (23-5, 13-11, 17-13, 18-10). L’Australien est resté aussi agressif que lors de son premier match et toujours aussi stratégique pour contrer ses adversaires. Totalement en confiance, quelques minutes après sa première victoire, « The Demon » a débuté son deuxième manche sur les chapeaux de roue en menant 8-4. Son entraîneur a alors demandé un temps-mort et a cette fois-ci parlé en anglais :

« Ne joue jamais la même balle, essaye de varier tes coups ».

Message reçu.

En contrôle total, l’Australien a enfoncé le clou en remportant les deux points suivants après avoir utilisé la carte « prochain coup compte double ». Fin stratège, De Minaur a basculé en tête (23-5).

« Je suis content d’être là, j’essaye de survivre, comme mon surnom l’indique », a plaisanté Pablo Andujar.

Cruel destin

Le deuxième quart-temps a été beaucoup plus serré car l’Espagnol a commencé à se sentir mieux à l’échange. Mais le destin s’est montré cruel avec lui. Alors que De Minaur menait 12-11 et était au service à 5 secondes de la fin, Andujar ne s’est pas rappelé de la règle du no-let et n’a pas joué la balle alors qu’elle avait touché la bande du filet après le service de « The Demon »… Quart-temps De Minaur.

« Je me sens bien. J’aimerais bien goûter à une gaufre belge, mais il n’y en a pas à l’hôtel » a plaisanté « The Demon », visiblement très détendu après avoir remporté son 6e quart-temps de suite.

Pablo Andujar, UTS 2020

Pas abattu, « The Survivor » a continué à lutter pour ne pas laisser De Minaur s’envoler dans ce match. Mais une erreur de stratégie lui a été fatale. Alors qu’il menait 11-10, il s’est arraché pour remettre une amortie de son adversaire, qui a ensuite eu le court ouvert pour placer une volée gagnante… Et « The Demon » avait utilisé sa carte « coup gagnant compte triple » ! De nouveau en tête, De Minaur n’a plus relâché l’étreinte et a remporté le quart-temps.

Andujar a semblé moins présent physiquement dans le dernier acte, mais a tout de même tenté de surprendre De Minaur par un service à la cuillère avant de rendre les armes. Une victoire synonyme de finale pour « The Demon » qui n’a pas perdu un seul quart-temps sur cette journée. Carton plein.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *